24 heures

Le champion de lutte Boumehdi assassiné en France

Un ancien champion marocain de lutte gréco-romaine, Abdeldjalil Boumehdi, a été assassiné vendredi soir en pleine rue à Monterau-Fault-Yonne, en région parisienne, a-t-on appris lundi auprès de son avocat. M. Boumehdi, 30 ans, a été abattu de «trois balles dans la tête et trois autres dans l’abdomen», selon une source judiciaire. Une personne qui l’accompagnait a été touchée à la fesse. Il avait été membre de l’équipe nationale marocaine de lutte, et champion d’Afrique de lutte à la fin des années 1990, selon Me Jacques Boedels, son avocat depuis dix ans. Agent d’accueil dans un bowling, marié à une Française et père d’une petite fille de huit mois, l’athlète était arrivé en France en 1996. Il devait être naturalisé et sélectionné pour faire partie de l’équipe française de lutte aux Jeux Olympiques de Sydney, en 2000, mais «le décret de naturalisation n’a jamais été publié», Abdeljalil Boumehdi ayant entre temps été inculpé pour complicité d’assassinat dans un dossier où il a été finalement acquitté en 2003, selon Me Boedels. Le lutteur était bien connu des services de police, même si son casier ne comportait qu’une condamnation à huit mois de prison avec sursis, prononcée à Rouen (nord) en 2005, à la suite d’une «bagarre».

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...