24 heures

Le pédophile français Daniel André devant la justice

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat a entamé, mardi, l’examen à nouveau de l’affaire du ressortissant français, Daniel André (53 ans), accusé d’avoir suborné et violé des mineurs. La Cour d’appel de Rabat avait condamné, en octobre 2001, l’accusé à une peine de 10 ans de prison assortie d’une amende de 20.000 DH pour « subornation et viol de mineurs âgés de moins de 16 ans et séquestration d’enfants ». La Cour suprême avait toutefois cassé ce jugement et renvoyé l’affaire devant la Cour d’appel de Rabat après le pourvoi en cassation introduit par l’accusé. La Cour avait également condamné son complice marocain (A.O), qui travaillait à son service, à 4 ans de prison pour « complicité et non-dénonciation ». Selon les PV de la police judiciaire, Daniel André, propriétaire de deux écoles privées à Rabat, subornait et violait des mineurs dans sa maison située dans la banlieue de la capitale. La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat a décidé le report au 29 janvier prochain de l’examen de cette affaire, lors de son audience de mardi.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux