24 heures

Libertés syndicales : l’Algérie rappelée à l’ordre

Le Bureau international des services publics, basé à Genève, a interpellé l’Algérie au sujet des violations des libertés syndicales  et  des poursuites judiciaires engagées contre les cadres des syndicats, en  violation des conventions internationales en la matière.
Dans une correspondance adressée à la présidence algérienne, dont le  journal "Al Khabar" se fait l’écho, le Bureau international des services  publics, qui regroupe des organisations représentant quelque 20 millions de  travailleurs des secteurs publics, affirme que "le gouvernement algérien a  montré son manque de volonté de se conformer à la législation internationale  garantissant les libertés syndicales". Cette instance évoque à cet égard "le  harcèlement, les abus et les poursuites judiciaires contre des syndicalistes   de la part de l’administration" et demande aux autorités d’assurer le respect  des droits des travailleurs.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus