24 heures

Melillia : la communauté juive en émoi

L’assassinat, le mercredi 9 mars à Melillia, d’un couple espagnol de confession juive a mis en émoi la population de la ville occupée. Lundi, les commerces tenus par les membres de la communauté juive de la ville ont fermé en signe de deuil.
Le couple, un jeune homme et son épouse enceinte, ont été assassinés, égorgés, à leur domicile par des individus qui ont, par la suite, mis le feu dans la maison des victimes. Ce modus operandi avait, dans un premier lieu, orienté l’enquête menée par la police locale vers la piste islamiste, ce qui a nécessité le déplacement d’une équipe spéciale du "Commissariat général d’information" (Direction des renseignements de la police nationale espagnole) de Madrid. Mais, après quelques jours d’investigation, les enquêteurs ont, selon une source informée, privilégié la piste criminelle. Il s’agirait, affirme notre source, d’un règlement de comptes entre bandes de trafiquants de drogues. Le jeune homme aurait eu des relations douteuses avec des trafiquants de cocaïne de la ville et de la région de Nador.
La police espagnole enquête aussi sur une éventuelle implication de la bonne des victimes, une Marocaine originaire de la région de Nador, qui a disparu depuis le jour de l’assassinat. Pour la localiser, les services de la police espagnole auraient demandé l’aide de leurs homologues marocains de Nador. 

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...