24 heures

Passage de la mort

Sur l’autoroute reliant Casablanca à Rabat, il existe des passages à haut risque. Plus précisément dans le tronçon enre Ben M’sik et Aïn Harrouda. Il est de coutume pour les usagers de voir des dizaines de gens traverser à découvert en sautant la glissière de sécurité. Hommes, femmes et enfants, parfois même des bêtes, se risquent à se faufiler entre les véhicules circulant à grande vitesse. Avec la pluie, les choses sont encore plus graves. Souvent l’autoroute connaît un blocage suivi d’un énorme embouteillage, et toujours sur le même tronçon.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux