Promouvoir le nord

La cinquième session du Conseil d’orientation de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Nord, réunie mardi dernier à Chefchaouen sous la présidence du Premier ministre, Abderrahamane Youssoufi, a été consacrée à l’évaluation des réalisations de l’établissement dans le cadre du partenariat avec l’Union Européenne (ue). Intervenant à l’ouverture de cette session, M. Youssoufi a indiqué que cette évaluation revêt une importance particulière pour l’agence et ses partenaires européens en ce sens qu’il s’agit d’approfondir la concertation sur les projets intégrés et de définir les orientations de nature à donner un nouvel élan aux efforts de développement durable dans ces régions.
Le Premier ministre a également souligné la nécessité de vulgariser les opportunités d’investissements qu’offre le Maroc, mettant en exergue la contribution de la Commission européenne et des pays membres de l’ue, notamment à travers le programme Meda-2 qui, grâce à une enveloppe de 70 millions d’euros pour l’exercice 2003-2004, se fixe pour objectifs la consolidation des infrastructures et l’accélération du rythme de développement socio-économique de ces provinces.
Lors de cette session, qui s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Mohamed Benaïssa, des ambassadeurs des pays membres de l’ue et du chef de la délégation de la Commission européenne, le directeur général de l’agence, M. Hassan Amrani, a présenté le bilan des réalisations accomplies dans le cadre du partenariat, rappelant que la coopération entre l’agence et l’ue s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement conçue par le Maroc pour les provinces du Nord.
L’Etat investit annuellement neuf millions Dh dans ces provinces, alors que le soutien financier prévu dans le cadre du partenariat avec l’ue s’élève à 580 millions euros, dont 254 millions euros sous forme de dons et des crédits de l’ordre de 227 millions euros, le montant total étant destiné à la réalisation d’infrastructures et au renforcement des secteurs de la santé, de l’agriculture, des pêches maritimes, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme, a-t-il indiqué. Les membres du Conseil d’orientation ont, de leur côté, renouvelé leur engagement à poursuivre leur soutien au programme de l’agence et à entretenir la coopération et la coordination en vue d’étendre les ressources financières et les moyens techniques destinés aux provinces du Nord.
Concernant l’investissement privé, le Conseil a recommandé de confier à la commission de coordination la mission de coordonner et de vulgariser davantage les opportunités d’investissement dans le Nord à travers des rencontres spécialisées. Il a également recommandé l’orientation de l’investissement vers le Centre Nord, particulièrement vers les zones qui souffrent d’insuffisances en matière d’infrastructure. Le Conseil a, en outre, convenu d’inscrire la question de la migration dans un cadre global tenant compte de tous les aspects du phénomène, rappelant que le programme Meda-2 consacre 45 millions d’euros aux provinces du Nord directement touchées par l’émigration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *