24 heures

Report du procès des personnes impliquées dans des actes de vandalisme à Tétouan et Chefchaouen.

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tétouan a reporté au 17 mars le procès des personnes impliquées dans des actes de vandalisme commis le 20 février dernier à Tétouan et Chefchaouen.
La Cour a également rejeté la requête du collectif de défense d’une mise en liberté provisoire de ces personnes (14 à Tétouan et 6 à Chefchaouen) poursuivies pour désobéissance civile, coups et blessures, outrage à la police judiciaire et constitution d’une bande de criminels. En plus de ces chefs d’accusation, un des jeunes du groupe de Tétouan est poursuivi pour tentative de meurtre. Plusieurs interpellations avaient eu lieu lors de ces événements, la plupart de mineurs ont été remis à leurs parents.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus