ActualitéAutomobile

1 citoyen du monde sur 4 hésite à faire le pas

© D.R

Les conclusions tirées de la récente enquête de YouGov ont alimenté le débat autour de la manière dont la planète pourra répondre aux besoins de mobilité de huit milliards d’humains au cours des prochaines décennies, notamment en termes de mobilité verte.

YouGov passe au crible le changement des habitudes de mobilité dans cinq pays. Une enquête a été menée en janvier au Maroc, Brésil, France, Inde et États-Unis ciblant pas moins de 5.095 personnes. Les résultats ont été présentés en direct lors de la deuxième édition annuelle du «Freedom of Mobility Forum», imaginé par Stellantis comme plateforme ouverte pour que le public puisse entendre un large spectre de points de vue. Les conclusions tirées ont permis d’alimenter les discussions factuelles entre le panel d’experts internationaux et les étudiants de trois universités issues de trois continents.
Les échanges ont porté sur la manière dont la planète pourra répondre aux besoins de mobilité de huit milliards d’humains au cours des prochaines décennies, notamment en termes de mobilité verte. «Même si les jeunes influenceront probablement le changement vers des solutions de mobilité plus écologique, leurs actions ne sont pas encore sensiblement plus concrètes que le reste de la population», a déclaré Alexandre Devineau, General Manager de YouGov. « Leurs choix, et la dynamique qui en résulte, auront une profonde influence sur les enjeux de mobilité auxquels nous devrons faire face à l’échelle mondiale». Se référant à l’enquête, il ressort que moins de 10 % des personnes interrogées ont commencé à modifier en profondeur leurs modes de transport. L’enquête démontre par ailleurs que les habitants des zones rurales et les groupes plus âgés sont les moins intéressés par le changement. Selon YouGov, 1 citoyen du monde sur 4 n’est pas encore prêt à choisir des modes de transport écoresponsables. «Cette tendance est particulièrement marquée aux États-Unis, où plus de la moitié des personnes interrogées dans les zones rurales ont affirmé n’être prêtes à aucun changement», rappelle YouGov à ce propos. Et de poursuivre : «Alors que 3 personnes sur 4 se préparent à faire des choix plus respectueux de l’environnement, moins de 10 % ont déjà opéré des changements significatifs. Un signal que nous sommes seulement aux prémices des grands changements à venir ». L’enquête indique par ailleurs que 6 citoyens sur 10 sont prêts à abandonner les modes de transport exclusivement individuels. Un enthousiasme qui diffère d’une région à l’autre. «Le Maroc, l’Inde et le Brésil étant en tête de ce mouvement», peut-on retenir de YouGov. En comparaison, 50 % au moins des marchés matures y sont favorables, un chiffre qui tombe à 28% dans les zones rurales américaines, où les transports en commun peuvent être moins accessibles. Rappelons que YouGov est un institut d’études international offrant des solutions globales et innovantes. Présent dans 55 pays, YouGov a construit depuis plus de 20 ans une base de données connectées. Des living data permettant aux marques et aux agences d’approfondir chacune de leurs analyses en temps réel et continu.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...

ActualitéUne

Carburant: baisse à la pompe de 40 à 50 centimes

Bonne nouvelle pour les automobilistes. Les prix à la pompe pour les...