970x250

100 millions DH pour appuyer la TPME touristique de la région Souss-Massa

100 millions DH pour appuyer la TPME  touristique de la région Souss-Massa

Pour atténuer les effets de la crise sanitaire

 

Un investissement public global de 100 millions de dirhams sera alloué pour opérationnaliser le programme d’appui à la TPME touristique d’Agadir.
Dans les détails, ce montant sera alloué à ce programme d’appui à financer à parts égales par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et le Conseil de la région Souss-Massa. Le déploiement de ce mécanisme sera confié à une nouvelle structure locale à créer par les partenaires sous forme d’une Société de développement régional dédiée. Cette SDR dotée, initialement, d’un capital social de 4 MDH à porter par les partenaires, jouera le rôle d’incubateur régional pour l’implémentation du mécanisme.

Ce mécanisme d’appui est destiné aux porteurs de projets de développement dans les différentes filières touristiques (hébergement, loisirs, restauration, bien-être, sports, transport touristique) tout en favorisant les filières portées sur l’animation et les projets à caractère innovant dans un objectif d’enrichir et de densifier l’offre d’animation de la destination. L’opérationnalisation de ce mécanisme aura un grand impact sur la dynamisation de l’investissement touristique et par conséquent sur le développement socio-économique de la région en permettant d’attirer de nouveaux investisseurs sous forme de TPME touristique avec l’objectif de création de 150 TPME touristiques et plus de 600 nouveaux emplois directs.
En effet, ce lancement de ce mécanisme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée, en date du 16 juillet 2021, entre le ministère du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, la wilaya de la région de Souss-Massa, le Conseil de la région Souss-Massa et la SMIT pour la mise en œuvre du programme d’appui au développement de la TPME touristique dans la région Souss-Massa.

Cette convention vient avec une approche innovante de partenariat stratégique avec les régions en mutualisant les efforts pour le développement du tourisme qui a été défini en tant que compétence partagée par la loi organique n°111-14 relative aux régions. L’approche se base d’une part sur un financement conjoint du programme d’appui à la TPME touristique et d’autre part sur le portage de l’exécution du programme par un incubateur local qui sera créé sous forme d’une Société de développement régional (SDR).

«Conformément aux Hautes Orientales Royales pour faire de la TPME un levier de développement économique, la SMIT a initié, en 2020, le travail d’ingénierie pour la conception d’un programme national pour l’appui au développement de la TPME touristique en identifiant les besoins de développement du produit touristique au niveau des différentes régions (en milieux urbain et rural) en élaborant une banque de projets selon une dizaine de filières et une segmentation entre la très petite, la petite et la moyenne entreprise et en définissant les mécanismes de soutien nécessaires pour accompagner les porteurs de projets et assurer la rentabilité et la pérennité de leurs investissements», souligne la SMIT.

Et d’ajouter que «l’ingénierie de la SMIT a permis de disposer d’une vision nationale qui a permis de lever le financement pour ce programme auprès du budget de l’Etat en 2021 dans un contexte très difficile de restrictions budgétaires imposées par la crise sanitaire et qui a été matérialisé par la signature d’une convention avec les deux départements du Tourisme et des Finances. Ce programme d’appui apporte des mécanismes de soutien ciblés répondant au besoin de développement de la TPME, à savoir : un soutien à l’investissement sous forme de prime allant de 10 à 50% du montant d’investissement en fonction du produit et du degré d’innovation, un conseil technique et expertise par la prise en charge pouvant aller jusqu’à 90% de coût des études, de conseil, de l’assistance technique et de la formation et un accompagnement via la mise en place d’une plateforme digitale dédiée à la TPME».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.