12 millions DH pour surveiller la qualité de l’air dans le Nord

12 millions DH pour surveiller la qualité de l’air dans le Nord

Fruit d’une convention entre le ministère de la transition énergétique et du développement durable, la wilaya et le Conseil régional

Renforcer le réseau de surveillance de la qualité de l’air dans la région Tanger- Tétouan-Al Hoceima à travers la mise en place de plusieurs stations en vue d’assurer la gestion de ce secteur, soutenir les autorités locales dans leur lutte contre la pollution de l’air, sensibiliser les acteurs et la population à ce fléau et réaliser des rapports régionaux sur ce sujet. Tels sont parmi les objectifs d’un nouveau projet faisant l’objet d’une convention, dont les dispositions ont été approuvées lors de la session extraordinaire du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA) présidée, vendredi 12 novembre, par Omar Moro.

Ce partenariat liant le ministère de la transition énergétique et du développement durable à la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et au CRT-TTA intervient dans le cadre de l’activation de partenariat entre toutes les parties prenantes concernées par la protection de l’environnement et le développement durable et la gestion des ressources durables. Selon les dispositions de cette convention, ce projet nécessite une enveloppe budgétaire globale de 12 millions de dirhams. Il sera réalisé sur la base de la décision du wali de la région numéro 226 en date du 18 mars 2019 pour la création d’une commission régionale pour le suivi et la surveillance de la qualité de l’air dans le Nord. Le CRT-TTA participe au financement de ce projet avec 4 millions de dirhams, alors que le ministère y contribue avec 8 millions de dirhams.

Le Conseil régional s’engage, en tant que maître d’ouvrage, à attribuer le foncier pour la mise en place des stations de surveillance de la qualité de l’air, et ce en coordination avec les collectivités territoriales concernées. En plus de ce projet innovant pour préserver l’environnement, la session extraordinaire, qui a connu l’approbation du projet de budget du CRT-TTA au titre de l’exercice 2022, a été marquée par l’adoption de deux projets de convention permettant de contribuer à l’amélioration de la connectivité aérienne de Tanger avec Nador d’une part et Agadir d’autre part. Ces deux conventions liant le ministère du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale à la wilaya de la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima, le ministère du transport et de la logistique, le Conseil régional et la compagnie aérienne Air Arabia visent à travers l’injection de nouveaux vols à renforcer le transport aérien au profit de cette destination nordique, qui connaît généralement une forte croissance du trafic de voyageurs au cours de l’année.

Concernant le premier projet pour l’amélioration de la connectivité de Tanger avec Nador, le CRT-TTA y participe avec un montant de 3,75 millions de dirhams en vue de financer la programmation de quelque 208 vols par an, avec en moyenne deux vols par semaine. Tandis que le Conseil régional contribuera dans le cadre de la deuxième convention pour renforcer la liaison aérienne entre Tanger et Agadir avec 6 millions de dirhams pour l’injection de 312 vols avec en moyenne trois vols par semaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *