ActualitéSpécialUne

19 nouveaux établissements pour la rentrée 2024-2025

© D.R

L’OFPPT compte augmenter sa capacité d’accueil pour atteindre plus de 414.800 places pédagogiques au titre de l’année 2024-2025, grâce à l’ouverture de 19 nouveaux établissements.

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion de travail (OFPPT) a tenu le 2 avril dernier à Rabat son conseil d’administration sous la présidence de Younes Sekkouri, ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences. Le plan d’action et le budget 2024 ont ainsi été approuvés. Lors de ce conseil, le ministre a insisté sur la nécessité de mettre en place des mécanismes et d’outils de prise de décision pour l’élaboration de la carte prévisionnelle de la formation professionnelle et ce, à travers l’adoption d’une nouvelle approche impliquant les régions et les partenaires. De son côté, la directrice générale de l’OFPPT, Loubna Tricha, a présenté le plan d’action 2024 et le budget y afférent. Ainsi, l’enveloppe budgétaire nécessaire à la réalisation du plan d’actions est estimée à 4.179 MDH. La directrice a mis en exergue les évolutions notables en matière de diversification de l’offre de formation, à travers la poursuite des travaux d’ingénierie de 163 nouvelles filières, qui viendront renforcer le portefeuille de l’OFPPT comptant au total 444 filières. L ’offre de formation cible pour l’année 2024-2025 comprend 706 filières réparties en 18 secteurs et 28 sous-secteurs de formation dans l’objectif de répondre de manière efficace aux besoins en compétences de l’écosystème national. Au titre de l’année 2024, l’OFPPT ambitionne le développement de nouvelles formations ouvertes sur de nouveaux secteurs, notamment la cybersécurité et l’économie verte. La restructuration d’autres secteurs tels que l’automobile, l’audiovisuel et le cinéma figure également dans ce programme.
Trois nouvelles Cités des métiers et des compétences
Après le démarrage des 4 Cités des métiers et des compétences (CMC), relevant des régions du Souss-Massa, l’Oriental, Laâyoune Sakia-El Hamra et Rabat-Salé-Kénitra, trois autres CMC démarreront prochainement au niveau des régions de Casablanca-Settat, Béni Mellal-Khénifra et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec une offre de formation de 5.710 places pédagogiques en 1ère année. En 2024-2025, l’OFPPT aura ainsi réalisé 10 CMC sur les 12 prévues. L’OFPPT compte augmenter sa capacité d’accueil pour atteindre plus de 414.800 places pédagogiques au titre de l’année 2024-2025, grâce à l’ouverture de 19 nouveaux établissements dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra, Souss Massa, Casablanca-Settat, Beni-Mellal-Khénifra, l’Oriental et Tanger-Tetouan-Al Hoceima avec une capacité de plus 5.000 places. L’Office poursuivra en 2024 ses efforts pour accompagner ses établissements, dans le cadre du programme de l’excellence opérationnelle. Ainsi, plus de 160 Instituts seront accompagnés vers la conformité, grâce à un plan d’accompagnement ciblé, et 20 autres passeront au niveau Excellent. Dans la même dynamique une troisième campagne nationale d’auto-évaluation sera déployée. Un accompagnement du dispositif de formation sera également assuré via le projet de mise à niveau des établissements de formation en termes d’infrastructures et d’équipement pour rehausser le niveau du dispositif à celui adopté pour les CMC. 72 établissements seront concernés par cette mise à niveau en 2024.

De nouveaux centres d’orientation
L’OFPPT poursuivra le déploiement de son système d’orientation intégré, tout en renforçant ses fonctionnalités et son corps de conseillers en orientation pour mieux répondre aux attentes des jeunes candidats, des stagiaires en formation et des lauréats. De nouveaux Centres d’orientation professionnelle verront également le jour en 2024 au sein des établissements de formation. Toujours dans sa dynamique pour l’inclusion du digital dans la démarche d’apprentissage, l’OFPPT renforcera davantage ses plateformes e-learning (OFPPT academy, OFPPT Langues, Electude), tout en poursuivant la mise à jour de 2.000 contenus e-learning dont bénéficieront les jeunes stagiaires en 2024. Par ailleurs, le déploiement des programmes d’excellence sera poursuivi en augmentant le nombre d’établissements et de jeunes bénéficiaires. En effet, le Programme d’innovation entrepreneuriale (PIE), développé en partenariat avec l’UM6P et profitant aux stagiaires des niveaux Technicien Spécialisé, Technicien et Qualification, bénéficiera à 93 662 stagiaires à la prochaine rentrée. La même dynamique concernera le programme VET by EHL qui couvrira 5 établissements dont 4 CMC, en plus de l’atelier Luban, le programme chinois dédié au commerce transfrontalier, et qui sera également étendu.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...