2 navires night ferry affrétés pour faciliter le retour des MRE

2 navires night ferry affrétés pour faciliter le retour des MRE

D’une capacité de 2.000 passagers et 500 voitures chacun

En application des Hautes instructions royales relatives à la facilitation du retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé, samedi, avoir affrété deux navires night ferry d’une capacité mobilisée de 2.000 passagers et 500 voitures chacun, dans le cadre d’une convention avec l’Autorité portuaire de Tanger Med. L’exploitation des deux navires a été confiée, suite à une consultation restreinte, à la compagnie marocaine Intershipping pour renforcer les dessertes maritimes existantes, indique le ministère dans un communiqué.

Les tarifs qui seront appliqués à bord de ces deux navires affrétés par l’État sont conformes aux tarifs de base de 995 euros pour un pack de référence composé d’une voiture et 4 passagers. Cette offre additionnelle permet de porter à 10 le nombre de navires long-courrier exploités durant l’opération Marhaba 2021. Les passagers qui souhaitent obtenir des informations détaillées sur les navires déployés et leurs programmes de rotations ainsi que sur les modalités de remboursement peuvent appeler les numéros verts national (0539337155) et international (0801005060), mis en place par le ministère. Enfin, le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau incite les passagers et les compagnies maritimes à respecter toutes les mesures de prévention contre la propagation de la Covid-19 édictées par les autorités sanitaires marocaines et celles des pays de liaison.

Rappelons que le Souverain a donné ses Très hautes instructions aux autorités compétentes et à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien et maritime pour faciliter le retour des Marocains du Monde en cette période estivale à des prix abordables. Le Souverain a ainsi insisté sur la pratique de prix raisonnables à portée de tous ainsi que le déploiement de rotations suffisantes afin de permettre aux MRE de rentrer au pays après une absence forcée liée à la crise sanitaire qui sévit au niveau mondial.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *