Accueil Actualité 67ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance : Un devoir de mémoire, un regard vers l’avenir
ActualitéSpécialUne

67ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance : Un devoir de mémoire, un regard vers l’avenir

Les provinces du Sud sont le parfait exemple du chemin effectué. Le programme de développement des provinces du Sud avait été doté d’une enveloppe budgétaire de plus de 77 milliards de dirhams, pour initier une véritable dynamique économique et sociale dans le Sahara marocain.

Cela fait 67 ans, jour pour jour, que le Royaume du Maroc a définitivement relégué le protectorat aux oubliettes de l’Histoire. En effet, le peuple marocain célèbre, ce vendredi, le 67ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance. Un événement riche en grands enseignements. Gravé dans la mémoire collective des Marocains et dans les annales de l’histoire moderne du Royaume, cet évènement phare constitue également une occasion pour mettre en avant les efforts consentis par le Trône alaouite et le peuple marocain pour le recouvrement de l’indépendance et la souveraineté du Royaume. Dans ce sens, l’illustre discours du père de la Nation, Feu Sa Majesté Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de la patrie du joug du colonialisme est resté dans les mémoires. «Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad», déclara le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef, le 18 novembre 1955, à son retour d’exil en compagnie de la famille royale.
Au cours de ces six dernières décennies, le combat a été poursuivi pour consolider l’indépendance du Royaume à tous les niveaux. Dès les premiers jours de l’indépendance, Feu SM Mohammed V fort d’une foi inébranlable, d’une détermination en fer et d’un dévouement exemplaire au service de la cause de son peuple, a su mener le Royaume vers une nouvelle ère. Cette œuvre a été poursuivie par son successeur Feu SM Hassan II, qui a œuvré tout au long de son règne à poser les jalons d’un Maroc moderne, uni et solidaire de Tanger à Lagouira, et à lui assurer une place de choix dans le concert des nations, à la faveur de projets et de politiques structurants dans tous les domaines touchant au quotidien de citoyen marocain. Ce processus se poursuit sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI qui a veillé dès Son intronisation à jeter les bases de la modernisation économique du Royaume et de la consécration des valeurs de démocratie et de citoyenneté en plaçant le citoyen marocain au centre de ce grand chantier.
Le Souverain a tenu ainsi à doter le Royaume d’importantes infrastructures et de plans stratégiques pour hisser le Maroc au rang des pays émergents et le doter d’une solide économie à même d’offrir de bonnes conditions de vie à tous les Marocains.

Des projets de développement à coups de milliards de dirhams ont été lancés ces deux dernières décennies. Les provinces du Sud sont le parfait exemple du chemin effectué. Le programme de développement des provinces du Sud avait été doté d’une enveloppe budgétaire de plus de 77 milliards de dirhams, pour initier une véritable dynamique économique et sociale dans le Sahara marocain. D’autres programmes avaient été également déployés dans d’autres régions. Aujourd’hui, le Maroc est une référence dans différents domaines de développement à l’échelle régionale, continentale et internationale. Prônant une politique de coopération win-win, le Royaume multiplie les initiatives à destination de ses partenaires en Afrique notamment. Grâce à la politique clairvoyante de SM le Roi, de nombreux projets ont été dévoilés. C’est le cas notamment pour le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc.

Dans le discours adressé à la Nation à l’occasion du 47è anniversaire de la glorieuse Marche Verte, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a affirmé que le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc, destiné aux générations présentes et futures, «œuvre en faveur de la paix, de l’intégration économique du continent africain et de son développement commun». «Compte tenu de l’intérêt particulier que Nous portons au partenariat avec les États de l’ouest du continent, ce projet représente pour Nous plus qu’un projet bilatéral entre deux pays frères», a affirmé le Souverain soulignant que «Notre souhait est qu’il soit plus largement un projet stratégique profitable à l’ensemble de la région de l’Afrique de l’Ouest, dont la population dépasse 440 millions d’habitants». Ce projet reflète l’orientation prise par l’Afrique quelques décennies après la fin du colonialisme. Une Afrique indépendante. Sur ce plan, le Maroc montre la voie.

Articles similaires

Diplomatie d’affaires

L’inauguration de la réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne...

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 19H00

‏https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr ‏https://www.youtube.com/channel/UCvAxPpwj0k3Q6oPz-miDd7Q/featured

ONDA étend son système qualité à six aéroports d’ici 2024

Testé avec succès à l’aéroport Mohammed v Généralisation. L’ONDA a présenté, mercredi...

Hydrogène vert : Des perspectives prometteuses se tissent entre le Maroc et la Belgique

Energie. » Une importante délégation d’entreprises membres de la Fédération de l’énergie de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux