86% des cas sont cliniquement stables au moment où 14% leur état de santé est évolué à grave.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *