Ahmed Amsrouy Belhassane, un grand capitaine de l’industrie s’en va

Ahmed Amsrouy  Belhassane, un grand  capitaine de l’industrie s’en va

La région du Souss est triste

Le monde des affaires au Maroc et dans la région du Souss-Massa est en deuil. Ahmed Amsrouy, connu sous le nom de Belhassane, président du groupe «Belhassane» est décédé mercredi. Très connu dans la ville d’Agadir, le défunt a dirigé l’entreprise familiale pendant plus de trente ans. Sa mort est une perte immense pour sa ville qu’il a toujours portée dans son cœur, et aussi pour le Royaume.

Le défunt était très respecté dans le milieu de l’industrie agroalimentaire, de l’immobilier, et dans le monde des affaires, mais il s’est surtout distingué par ses nombreuses actions de mécénat et de philanthropie. La fibre humaine ne le quittera jamais, même au sommet de sa carrière professionnelle. Titulaire d’un Bachelor en business et finances de l’Université de New York (1985-1989), le défunt a su donner un nouveau souffle à l’entreprise familiale Les Huileries du Souss Belhassane (HSB) qui s’impose aujourd’hui comme une référence nationale dans son domaine d’activité avec un large choix de produits, et s’inscrit grâce à lui dans la diversification et dans l’innovation de son offre afin de satisfaire une clientèle toujours plus exigeante et servir l’économie nationale.
Dans toute la ville d’Agadir et sa région Ahmed Amsrouy était un homme d’affaires d’exception connu pour sa sagesse et sa générosité. Celle-ci a perdu aujourd’hui un grand homme et une figure emblématique de l’industrie agroalimentaire, et qui préférait toujours passer inaperçu.

Avec la mort d’Ahmed Amsrouy, le Souss perd l’un de ses enfants prodigues et une figure atypique et poids lourd du milieu des affaires au Maroc. Son départ laisse un vide parmi sa petite famille, ses camarades et amis, ainsi qu’au sein de tous ceux qui l’avaient connu et apprécié.
Aujourd’hui Le Maroc présente ses condoléances les plus attristées à la famille et aux proches du défunt.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *