ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

© D.R

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb a lancé, vendredi à Boujdour, les services de six centres de santé urbains et ruraux, et ce dans le cadre de la politique de réhabilitation et d’équipement des établissements de santé publics.

La cérémonie de lancement de ces centres par visioconférence s’est déroulée au centre de santé urbain du premier niveau « Al Moujahid Mohamed Ben Abdellah » à Boujdour, en présence du wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, des chefs des services extérieurs, d’élus et de représentants de la société civile.

Ainsi, au niveau de ce centre de santé urbain du premier niveau à Boujdour, M. Ait Taleb, a lancé les services de cinq autres centres de santé visant à assurer la proximité des services de soins de santé au profit de la population de la province.

Dans ce cadre, la population cible bénéficiera des services du centre de diagnostic et de traitement des maladies respiratoires, en plus de deux centres de santé urbains de premier niveau à savoir « Al Aouda » et « Attanmia » et deux dispensaires ruraux « Aftissat » et « Agtti Lghazi ».

Ces nouvelles structures s’inscrivent dans le cadre de la continuité de la mise en place d’une infrastructure sanitaire adaptée pour la mise en œuvre des Orientations Royales relatives à la généralisation de la couverture sanitaire universelle et de la protection sociale, notamment en ce qui concerne la construction, la réhabilitation et l’équipement des établissements de soins de santé primaires.

Ces établissements de santé, qui s’inscrivent dans la nouvelle génération d’établissements de soins de santé primaires, fourniront une gamme variée de services de santé et une panoplie de traitements comprenant notamment des consultations médicales générales et des soins infirmiers.

Ils assureront aussi le suivi des maladies chroniques, notamment, la tuberculose, les maladies respiratoires, le diabète et l’hypertension artérielle, en plus du suivi de la santé de la mère et de l’enfant, de la santé scolaire, ainsi que des services de sensibilisation et d’éducation à la santé.

Dans une déclaration à la MAP, M. Ait Taleb a indiqué que la mise à niveau de ces centres de santé au niveau de la province de Boujdour intervient dans le cadre de la mise en œuvre des orientations de SM le Roi Mohammed VI qui n’a eu de cesse d’insister sur la nécessité de rapprocher les soins des citoyens.

Ces structures de santé vont contribuer indubitablement à alléger la pression sur les autres établissements de santé notamment les services d’urgence, a-t-il poursuivi, faisant savoir qu’elles sont dotées d’un système informatique permettant au patient de bénéficier d’un dossier médical numérique valable dans tous les établissements de santé.

La mise en service de ces centres de santé va renforcer l’offre sanitaire de proximité à Boujdour et rétablir la confiance entre les citoyens et ces structures de santé, a-t-il enchainé.

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale, qui a mobilisé des ressources humaines qualifiées pour veiller à assurer des services médicaux et curatifs à la population, a doté ces centres de santé d’équipements modernes et des dispositifs biomédicaux de haute qualité.

Articles similaires

ActualitéUne

En application des Hautes Instructions Royales, M. Akhannouch préside une réunion consacrée au recensement général de la population

Mobilisation générale pour la réussite du Recensement général. En application des Hautes...

ActualitéUne

Une réunion mercredi du Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra mercredi sous la présidence du chef...