Ali Aarrass: Le parquet ouvre une enquête

Ali Aarrass: Le parquet ouvre une enquête

Le ministère de la justice et des libertés annonce l’ouverture d’une enquête sur un supposé cas de torture.

«Suite au contenu du rapport du rapporteur spécial des Nations Unies pour la lutte contre la torture ainsi que le rapport d’Amnesty International concernant le cas de Ali Aarrass et dans le cadre de l’approfondissement de l’enquête concernant la plainte déposée par son avocat concernant sa soumission à la torture, le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat a demandé mercredi, 21 mai 2014, au juge d’instruction près la quatrième chambre du même tribunal, l’ouverture d’une enquête pour la vérification des faits supposés et la détermination des auteurs», précise le communiqué du ministère de la justice et des libertés.

Il faut préciser que Ali Aarrass est un Belgo-marocain, arrêté en 2008 en Espagne puis extradé au Maroc. Il a été condamné à 12 ans de prison ferme sur la base de ses aveux pour trafic d’armes. Mais il a déclaré que «ses aveux ont été obtenus sous la torture».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *