Accueil Actualité Automobile: 161.410 unités vendues en 2022
ActualitéUne

Automobile: 161.410 unités vendues en 2022

Les ventes globales de voitures neuves au Maroc se sont établies à 161.410 unités au cours de l’année 2022, contre 175.360 véhicules en 2021, a indiqué, vendredi à Casablanca, le président de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), Adil Bennani. S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée au bilan annuel 2022 du marché automobile au Maroc, M. Bennani est revenu sur la complexité du contexte de l’année écoulée marqué par de profondes mutations à l’origine du repli de 8% des ventes en glissement annuel.
Sur le total des ventes de l’année, la part des véhicules particuliers (VP) s’élève à 143.186 unités, contre 154.123 en 2021, pour une part de véhicules utilitaires légers (VUL) équivalente à 18.224 contre 21.237 une année auparavant, a-t-il fait précisé. Et de souligner que de nombreux événements expliquent cette tendance baissière, notamment, la pénurie des semi-conducteurs, le dérèglement de la logistique mondiale, l’inflation galopante, l’augmentation des prix des hydrocarbures, ainsi que la contraction de la demande locale sur le deuxième semestre 2022.
Dans le détail, M. Bennani a relevé que le segment des VP a fléchi de 7% comparativement à 2021, dominé par la marque Dacia avec une part de marché (PDM) de 27,2% soit 38.885 unités vendues, devant Renault (15%) et Hyundai (9,2%), notant que cette croissance négative est impactée par la disponibilité des stocks. Parallèlement, les marques asiatiques, dont Hyundai (3ème position), Toyota (7ème) et KIA (9ème), ont gagné une place chacune dans le Top 10 de la catégorie VP des marques les plus vendues, a-t-il fait observer, relevant que ces firmes ont moins souffert des problématiques supply de semi-conducteurs.
Pour ce qui est des VUL, le marché connaît une baisse générale plus prononcée de 14% par rapport à 2021, par manque de visibilité et d’incertitudes sur le contexte économique. La quasi-totalité des marques sont en régression excepté Renault qui reprend la tête du classement avec 26,6% PDM grâce au modèle Express qui remplace de le Dacia Dokker, a rapporté M. Bennani.  Par ailleurs, DFSK et Ford se placent en deuxième et troisième position du Top 10 des VUL les plus vendus en 2022 avec respectivement 15% et 10% de PDM.
Par type de motorisation, les ventes de motorisation essence ont grimpé de 14,3% en 2022, contre 10,8% en 2021, sous l’effet de la croissance de l’hybride, a-t-il indiqué, notant que la dynamique des ventes de véhicules à motorisation alternative se confirme avec une progression de 17% et une représentation de 3,5% du marché.  A ce titre, M. Bennani a souligné la présence davantage d’opérateurs dans le marché des véhicules à moteur non-thermique sous l’effet d’une offre de plus en plus fournie et compétitive, ajoutant que 18 marques et 71 modèles sont commercialisés sur le marché marocain en 2022 contre 16 marques et 57 modèles en 2021.
Par villes, Casablanca occupe la première place des ventes de VP en 2022 avec 41,5% des PDM, en léger recul de 1,6% par rapport à 2021, suivie de Rabat enregistre une forte régression de 15% à 10,7% de PDM et de Agadir (7,8%) qui conforte sa troisième position devant Marrakech.

Articles similaires

Covid-19 : La situation épidémiologique actuelle « est la meilleure » depuis le début de la pandémie

La situation épidémiologique actuelle au Maroc est la meilleure depuis le début...

Le Maroc élargit son offre de formation dans les métiers de l’automobile

Mobilité électrique, batteries, câblage automobile, peinture 2.0…

Radisson Hotel Group : La croissance au rendez-vous en 2022

2022 a été marquée par le déploiement du plan d’expansion du Groupe...

Tunnel de tichka : vers une implication du fonds Mohammed VI

Les responsables comptent sur ce nouveau mécanisme pour boucler le montage financier...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus