ActualitéUne

Automobile : Les ventes en baisse de 3% à fin mars

© D.R

Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 35.680 unités à fin mars 2024, en baisse de 3,09% par rapport à la même période en 2023, ressort-il des statistiques mensuelles de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM).

Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) s’est élevé à 31.741 unités, en repli de 5,97%, tandis que celui des véhicules utilitaires légers (VUL) s’est chiffré à 3.939 unités ( 28,77%) précise la même source.

La marque « Dacia » domine le segment des VP, avec une part de marché de 28,43%, soit 9.024 nouvelles immatriculations à fin mars 2024, suivie de Renault qui a écoulé 4.756 nouvelles unités (part de marché de 14.98%), de Hyundai (2.658 unités et 8,37% en part de marché) et de Opel (1.788 véhicules et part de marché de 5,63%).

Pour ce qui est des véhicules utilitaires légers (VUL), Renault a augmenté ses ventes de 84,62% à 1.104 unités (28,03% de part de marché), et Ford a vu ses ventes grimper de 211,9% à 524 unités (13,3% en part de marché), fait remarquer l’AIVAM.

S’agissant des ventes des voitures « premium », Audi a écoulé 1.120 unités à fin mars dernier, soit une part de marché de 3,53%, devant BMW (854 véhicules et 2,69% en part de marché) et Mercedes (762 unités avec une part de marché de 2,4%).

Articles similaires

SportsUne

Marathon des sables: les Marocains Rachid El Morabity et Aziza El Amrany remportent la 3ème édition   

Les coureurs marocains Rachid El Morabity, chez les hommes, et Aziza El...

ActualitéUne

Éducation-Formation : La Fondation Mohammed VI accompagne ses adhérents partant à la retraite en 2024

La Fondation Mohammed VI de Promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation a...

SociétéUne

Alerte météorologique: l’ADM appelle à la vigilance sur l’axe autoroutier Meknès-Oujda

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a appelé les usagers...

SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.