Aziz Akhannouch a exposé le budget de son département à la Chambre des conseillers : Près de 15 milliards DH d’investissement prévus pour l’exercice 2021

Aziz Akhannouch a exposé le budget de son département à la Chambre des conseillers : Près de 15 milliards DH d’investissement prévus pour l’exercice 2021

Le budget du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a été exposé devant les membres de la commission de l’agriculture et des secteurs productifs à la Chambre des conseillers. Un investissement de 14,8 milliards de dirhams est prévu pour l’exercice 2021. Un budget en hausse de 14% par rapport à 2020 ayant totalisé plus de 12,94 milliards de dirhams. Lors de son intervention, Aziz Akhannouch a dressé la répartition de ce budget. Ainsi, 10,58 milliards de dirhams de cette enveloppe budgétaire seront consacrés à l’agriculture (+5%). Le ministère prévoit par ailleurs un investissement de 2,71 milliards de dirhams pour le département du développement rural, en hausse de 56%. Le ministre rappelle dans ce sens que la programmation budgétaire 2021 prévoit la reprise des différents projets ruraux entamés durant l’année en cours, en vue de renforcer la dynamique du secteur rural. Il s’agit également de consacrer 1,28 milliard de dirhams aux Eaux et Forêts, en hausse de 34% par rapport à 2020, et 221 millions de dirhams à la pêche maritime (+5%), au titre du budget d’investissement 2021. Pour ce qui est du budget de fonctionnement du ministère, il s’élève à près de 3,97 milliards de dirhams au titre de l’année 2021, contre plus de 3,88 milliards de dirhams l’année précédente. A noter que le total des budgets de fonctionnement et d’investissement ressort à 18,77 milliards de dirhams, soit une hausse de 12% par rapport à 2020. Par la même occasion, le ministre a passé en revue les grandes lignes de la nouvelle stratégie pour le secteur agricole « Génération Green 2020-2030 ».

Il a, à cet effet, souligné l’importance accordée par SM le Roi Mohammed VI au secteur de l’agriculture et du développement rural, compte tenu de sa contribution dans la dynamique de la relance économique à travers la promotion de l’investissement et la création de l’emploi. M. Akhannouch a aussi fait état des différentes réalisations au titre de l’année 2020 du ministère, malgré un contexte difficile marqué par la pandémie de Covid-19, principalement celles relatives au Fonds du développement agricole dont les subventions devraient atteindre environ 4,2 milliards de dirhams en 2021. S’agissant du développement rural et des zones montagneuses, M. Akhannouch a présenté les avancées réalisées dans le cadre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural, doté d’une enveloppe totalisant 11,2 milliards de dirhams sur la période allant de 2017 à fin octobre 2020, soulignant à cet égard la poursuite de la mise en place des projets de développement rural et des zones montagneuses au titre de 2021. Au volet des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch a relevé que l’année 2021 connaîtra le lancement d’une série de projets liés à la mise en valeur et au développement des espaces forestiers, ainsi que par la poursuite de la mise en œuvre des projets initiés en 2020 dans le cadre de la stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030». Le ministre a également abordé les principales réalisations de la stratégie Halieutis concernant notamment les domaines de contrôle, de gestion des ressources et de débarquement, précisant que les principaux indicateurs des activités de la pêche maritime au cours des neuf premiers mois de l’année 2020 ont accusé de légères baisses en volume et en valeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *