970x250

Aziz Akhannouch : Le Maroc présente son grand projet de réforme de l’éducation devant l’ONU

Aziz Akhannouch : Le Maroc présente son grand projet de réforme de l’éducation devant l’ONU
Le Maroc présentera lors du Sommet de l’ONU sur la transformation de l’éducation son grand projet de réforme du système éducatif élaboré conformément aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a souligné, lundi à New York, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

« A l’occasion de cet événement, nous allons présenter le grand projet concernant le secteur de l’éducation qui sera mis en œuvre dans notre pays, ainsi que les priorités du Royaume dans ce domaine », a indiqué M. Akhannouch dans une déclaration à la presse à l’issue de la séance d’ouverture de la réunion de haut niveau de ce conclave mondial.
M. Akhannouch fera une intervention, dans le cadre de ce Sommet, ce lundi après-midi. Le Chef du gouvernement a, par ailleurs, relevé que lors du débat général de la 77è session de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui débute mardi, le Maroc aura l’opportunité de souligner ses positions concernant différentes questions d’ordre national et international.
Le segment de haut niveau de l’Assemblée générale constitue un rendez-vous de haute importance compte tenu des crises énergétique, alimentaire et climatique que connaît le monde aujourd’hui, a noté M. Akhannouch qui préside la délégation du Maroc à cet évènement, sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Dans une déclaration similaire, le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a indiqué que l’accent est mis, lors de ce sommet de l’éducation, sur la feuille de route que le Maroc a élaborée sous les Hautes orientations Royales, laquelle s’inscrit, a-t-il dit, dans le droit fil du modèle décliné par le Secrétaire général de l’ONU lors de la réunion de haut niveau du Sommet sur la transformation de l’éducation.
Il a fait remarquer dans ce sens que le SG de l’ONU a souligné notamment l’importance de la qualité de l’éducation et de la scolarisation des enfants, quel que soit leur statut, ainsi que la nécessité de doter les enfants scolarisés des outils à même de les aider à développer pleinement leurs compétences et leurs capacités, a précisé le ministre, ajoutant que le haut responsable onusien a également souligné l’aspect lié aux enseignants et les moyens d’améliorer leurs compétences.  Dans son intervention, M. Guterres a relevé que ce sommet ne pourra atteindre ses objectifs globaux qu’en suscitant un mouvement mondial, insistant sur la mobilisation des gouvernements, des jeunes, de la société civile, des enseignants, des chefs d’entreprise et des donateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *