ActualitéUne

Bazar de bienfaisance du Cercle diplomatique : SAR la Princesse Lalla Meriem préside une cérémonie à Rabat

Véritable tradition, le Bazar de bienfaisance du Cercle diplomatique fait désormais partie de la vie sociale de la capitale du Royaume depuis plus d’une trentaine d’années.

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meriem a présidé, samedi à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat, la cérémonie d’inauguration du Bazar de bienfaisance du Cercle diplomatique, placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Après avoir coupé le ruban symbolique annonçant l’ouverture du Bazar de bienfaisance, Son Altesse Royale a visité les différents stands où est exposée une panoplie de produits d’artisanat et de terroir représentant plusieurs pays des différents continents.

Au terme de cette cérémonie, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meriem a posé pour une photo-souvenir avec les membres du Cercle diplomatique.
A son arrivée à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, SAR la Princesse Lalla Meriem a passé en revue une section des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, la ministre de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, Aawatif Hayar, et le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yacoubi.

Son Altesse Royale a également été saluée par le président du conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra, Rachid El Abdi, la présidente du conseil communal de Rabat, Asmaa Rhlalou, le président du conseil préfectoral de Rabat, Abdelaziz Derouiche, le président du conseil d’arrondissement Agdal-Riad, Abdellah ldrissi Yazidi, la présidente du Cercle diplomatique, épouse de l’ambassadeur du Pérou à Rabat, Alessandra Mancini de Chipoco, les membres du bureau exécutif du Cercle et le directeur de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, Mohamed El Ferrane.
Véritable tradition, le Bazar de bienfaisance du Cercle diplomatique fait désormais partie de la vie sociale de la capitale du Royaume depuis plus d’une trentaine d’années.

Grande fête de l’amitié et de la solidarité, il réunit des milliers de personnes qui, dans une atmosphère conviviale, contribuent solidairement aux objectifs du Cercle diplomatique en faveur des plus démunis. Le Bazar est l’activité majeure du Cercle diplomatique, dont les membres sont les conjoints de chefs de mission et des représentants d’organisations internationales, réseau actif de femmes diplomates engagées, réunis autour d’un idéal commun : aider les plus vulnérables, en cultivant les valeurs de fraternité et de générosité dans le respect des diversités culturelles et religieuses.
Cet événement constitue le levier le plus important pour obtenir les fonds indispensables au soutien des ONG marocaines qui œuvrent dans les domaines de l’éducation, de la santé et du développement des femmes en milieu rural.

L’édition 2023 regroupe une trentaine de pays et d’organisations internationales qui présenteront une grande variété de produits issus des quatre coins du monde : Afrique, Amérique, Asie, Europe, Moyen-Orient- exposés et vendus dans les divers stands.
Une fois de plus, cette édition connaît la participation de coopératives marocaines de femmes, un geste solidaire du Cercle diplomatique pour leur promotion dans une dynamique de coopération au développement.
Cette année, une grande partie des fonds sera tout particulièrement destinée à soutenir les victimes du séisme de la région d’Al Haouz.

Articles similaires

ActualitéUne

Diplomatie: La France propose au Maroc un partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans

La France veut un partenariat avec le Royaume sur le long terme....

AutreEconomieUne

Loi de Finances 2024 : Les nouvelles dispositions fiscales expliquées aux opérateurs du Nord

La réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) constitue l’une...

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus