Casablanca sans un chat qui rôde

Casablanca sans un chat qui rôde

Jamais de mémoire d’homme, on n’a pu apprécier Casablanca aussi vide et sans âme qui vive.

Non, ce n’est pas un couvre-feu et la ville n’est pas désertée par ses habitants. Mais juste l’effet ramadan.

De surcroit le premier jour qui est tombé un dimanche. généralement dimanche matin, en jours normaux, sans ramadan, il n’y  a pas un chat dans les rues.

Mais avec la première veillée, le dernier samedi avant ramadan, ce dimanche a été plus vide que les autres. Appréciez.

 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *