ActualitéCouvertureUne

Cobalt premium : Managem rassure

© D.R

L’acteur minier panafricain est engagé dans la promotion de la transition énergétique mondiale

Industrie minière: Managem, considéré comme un acteur minier panafricain de la transition énergétique, apporte des éclaircissements sur la production de cobalt premium au niveau du site de Bou Azzer et le respect des engagements environnementaux. Les détails.

En partenariat avec BMW, géant de l’automobile, Managem s’est résolument lancé dans la production de cobalt premium décarboné, nécessaire pour la conversion mondiale de son parc automobile vers des mobilités décarbonées. Suite à la dépêche Reuters, la direction de Managem clarifie certains points. «Les indices parfois élevés d’arsenic relevés sur la mine de Bou Azzer sont des taux normaux au sein d’une exploitation minière qui traite un minerai riche en arséniure de cobalt. En effet, la concentration naturelle en arsenic de la région où opère la mine est connue depuis 1928, date à laquelle l’exploitation de la mine de Bou Azzer a débuté. Les propriétés singulières du site de Bou Azzer sont à cet égard étonnantes et connues de tous, en particulier par les habitants de la région. Deux audits récents et indépendants, menés selon les standards internationaux et dans le scope géologique spécifique de la mine, ont confirmé la présence naturelle d’arsenic dans la région et ont clairement établi l’absence de corrélation entre l’activité minière et les niveaux d’arsenic relevés.

De plus, un audit social exhaustif n’a relevé aucune infraction majeure des normes en vigueur et aucune maladie en lien avec l’arsenic n’a pu être relevée parmi nos collaborateurs ou dans les villages avoisinants», précise l’acteur minier. Et de poursuivre: «Dès le commencement de l’exploitation par la direction de la mine de Bou Azzer, la possibilité d’écoulements de matériaux sur les digues lors de fortes précipitations a été prise en considération avec sérieux. Cette préoccupation a été intégrée dès les premières étapes de la diligence environnementale, avec la réalisation de nombreuses études d’impact. En réponse à cette préoccupation, des mesures préventives ont été mises en place, comprenant la construction de fossés de drainage et l’élimination des dépôts dans la rivière au niveau de la mine et à proximité d’un barrage. Ces initiatives visent à atténuer tout impact potentiel sur l’environnement local en cas d’intempéries. S’agissant des eaux potables des villages avoisinants, les audits ont prouvé qu’elles sont parfaitement conformes aux normes marocaines et internationales».

Selon la même source, «le Groupe Managem accorde une importance capitale à son rôle en tant qu’acteur de premier plan et partenaire privilégié des constructeurs automobiles dans la transition énergétique mondiale. Il s’engage pleinement à mettre en place et à appliquer toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect rigoureux des normes de qualité, de sécurité et de santé tant pour ses collaborateurs que pour les riverains, ainsi que pour préserver l’environnement. Fort de sa détermination à maintenir des standards exemplaires, le groupe affirme avec assurance, soutenu par une série d’études approfondies, d’analyses méticuleuses, d’audits sociaux et environnementaux rigoureux, ainsi que d’observations satellitaires, que ses normes figurent parmi les plus élevées et les plus strictes de l’industrie minière à l’échelle mondiale. Face aux allégations infondées propagées initialement par un média, récemment relayées par Reuters puis par des médias allemands, le Groupe Managem a engagé des démarches juridiques en déposant une plainte à Paris contre ce média».

Le groupe a obtenu la reconnaissance RMI (Responsable Minéral Initiative) qui certifie la très haute exigence sociale et environnementale de ses procédés d’extraction.

Mobilités décarbonées

Managem est un acteur minier panafricain de la transition énergétique. Il s’est engagé aux côtés de BMW pour la production d’un cobalt premium nécessaire pour la conversion mondiale de son parc automobile vers des mobilités décarbonées. Employeur responsable et engagé pour une production durable, Managem développe sur le site de Bou Azzer un savoir-faire unique en Afrique. Outre le label RSE du patronat marocain (CGEM), il a ainsi obtenu auprès des bureaux internationaux compétents les certifications ISO 14001, 45001, 26000 et la reconnaissance RMI (Responsable Minéral Initiative) qui certifient la très haute exigence sociale et environnementale de ses procédés d’extraction.

Le cobalt premium Managem répond aux standards LME (London Metal Exchange). Il offre une traçabilité totale et un impact CO2 minimisé puisque, tout au long de son cycle de production, il est raffiné avec une énergie renouvelable à plus de 85%. Le groupe a, en outre, réalisé la modernisation et la mise aux normes des réseaux d’eau potable de la région pour garantir une eau de qualité à tous les villages riverains. Imad Toumi, président-directeur général de Managem, précise : « L’eau de la région est une eau de qualité, parfaitement potable, et nous sommes fiers de l’offrir aux habitants de la région. Elle a contribué à améliorer sensiblement la qualité de vie de tous les habitants. C’est la caractéristique des pratiques ESG de Managem, qui s’investit partout où il intervient aux côtés des communautés qu’il côtoie et emploie».

Imad Toumi ajoute : « Ce que nous réalisons en partenariat avec BMW est exceptionnel. Parmi tous les acteurs africains, nous sommes très certainement le plus avancé pour produire le cobalt le plus responsable d’Afrique. C’est notre responsabilité devant les générations futures de notre continent. Mais nous pouvons toujours faire mieux puisque les objectifs et mises à jour en cours doivent nous permettre d’engager la mise en conformité IRMA (Initiative for Responsable Mining Insurance) à l’horizon 2025, la plus haute norme de traçabilité et qualité minière, qui couvre tous les aspects sociaux, sociétaux, environnementaux et de sécurité. Pour notre part, les enjeux qui nous rassemblent et mobilisent, la quête d’une production minière responsable et durable, ne nous feront pas dévier de notre objectif : être pour les constructeurs et nations partenaires l’opérateur africain de référence pour le sourcing et la production responsable des matières nécessaires à la transition énergétique. C’est le sens de notre engagement».

C’est le titre de la boite

Augmentation de capital

Cotation. Managem a clôturé avec succès l’augmentation de capital par apport en numéraire et par compensation de créances ayant fait l’objet de la note d’opération visée par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) le 1er mars 2024 sous la référence VI/EM/005/2024. L’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Managem du 19 septembre 2023 a autorisé le conseil d’administration et son président à procéder à l’augmentation du capital et à constater la réalisation définitive de l’opération.

Conformément aux conditions et modalités contenues dans la note d’opération visée par l’AMMC le 1er mars 2024 sous la référence VI/EM/005/2024, le conseil d’administration a tenu une réunion, lundi 15 avril 2024, pour constater la réalisation de l’opération d’augmentation de capital. Le taux de souscription à l’augmentation de capital s’est élevé à 112,4%.

Les actions objet de la présente augmentation de capital sont cotées depuis le 17 avril 2024 sur le marché principal sous le ticker MNG. Dans le cadre de cette opération, 1.873.368 actions ont été attribuées, pour un montant total de 2.997.388.800 dirhams, ce qui équivaut à un prix de souscription de 1.600 dirhams par action, indique Managem dans un communiqué. Par ailleurs, le taux de souscription à l’augmentation de capital a atteint 112,4%, ce qui représente un montant total de souscriptions reçues de l’ordre de 3.369.464.000 dirhams, soit un nombre de 2.105.915 actions souscrites reçues au prix de 1.600 dirhams. Le nombre total de souscripteurs s’élève à 399.

Ambition 2030

Projets stratégiques

Dans le cadre de sa stratégie de développement, le Groupe a fixé une enveloppe d’investissement global de 17,4 milliards de dirhams (MMDH) pour le cap 2023-2026. De cette enveloppe, 11 MMDH sont dédiés aux projets stratégiques.

Activités aurifères

Managem franchirait un nouveau palier de son développement en 2030. Le Groupe devrait amorcer, à terme, un nouveau virage stratégique lui permettant d’affirmer sa position de leader régional en Afrique sur les activités aurifères, notamment avec trois acquisitions majeures.

Transition énergétique

Le Groupe aspire à prendre le train en marche de la transition énergétique. Pour ce faire, le Groupe capitalisera sur ses atouts pour se positionner sur l’aval de sa chaîne de valeur. à travers un portefeuille de métaux essentiels pour la transition.