Collectivités territoriales : Un excédent de 3 milliards de dirhams dégagé à fin octobre

Collectivités territoriales : Un excédent de 3 milliards de dirhams dégagé à fin octobre

3 milliards de dirhams, tel est l’excédent global dégagé par les collectivités territoriales au titre des dix premiers mois de l’année 2020.

Il ressort en revanche en deçà du surplus réalisé à la même période de l’exercice 2019, soit 5,6 milliards de dirhams. Ce chiffre relevé dans le bulletin statistique des finances locales publié par la Trésorerie générale du Royaume tient compte des dépenses d’investissement de 9 milliards de dirhams, des soldes positifs des comptes spéciaux de 645 millions de dirhams et des budgets annexes de 2 millions de dirhams. Il est, en effet, destiné à couvrir les dépenses engagées et devant être payées au cours des mois restants de l’année 2020, et le cas échéant, les dépenses dont le paiement interviendra en 2021.

En termes des recettes ordinaires des collectivités territoriales, la situation arrêtée à fin octobre laisse apparaître une diminution des recettes ordinaires des collectivités territoriales de 16,6%. Elles sont ainsi revenues à 30 milliards de dirhams, et ce en raison du repli des recettes transférées de 16,5%, des recettes gérées par l’Etat (12,3%) et des recettes gérées par les collectivités territoriales (20,9%). S’agissant des dépenses ordinaires, elles ont régressé de 4% pour s’établir à 18,7 milliards de dirhams, suite à la baisse de 10,5% des dépenses des autres biens et services.

Cette baisse a été conjuguée à la hausse de 0,9% des dépenses de personnel et de 5,6% des charges en intérêts de la dette. Les dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales, en l’occurrence les dépenses ordinaires, les dépenses d’investissement et le remboursement du principal de la dette, se sont établies à 29,1 milliards de dirhams, en recul de 8,3% par rapport à leur niveau à fin octobre 2019. Elles restent dominées à hauteur de 64,1% de dépenses ordinaires. La TGR fait aussi savoir que l’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales à fin octobre 2020, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 1,9 milliard de dirhams, a permis le remboursement du principal de la dette pour 1,45 milliard de dirhams et la reconstitution des excédents pour 3,4 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *