Conseil de la concurrence : Ahmed Rahhou prend les commandes

Conseil de la concurrence : Ahmed Rahhou prend les commandes

La passation des pouvoirs entre Ahmed Rahhou que SM le Roi Mohammed VI a nommé président du Conseil de la concurrence et son prédécesseur Driss Guerraoui, s’est déroulée mercredi à Rabat.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, M. Rahhou s’est dit fier de la confiance royale placée en sa personne, soulignant que le Conseil de la concurrence est une brique pour bâtir une économie libérale solide, ouverte sur le monde et qui permet de renforcer la confiance des investisseurs. «Il n’y a pas une économie solide si les règles en matière de respect de la concurrence et de la composition des prix ne sont pas respectées », a relevé M. Rahhou, faisant savoir que «construire cette économie veut dire sécuriser les investisseurs et les acteurs et par conséquent les protéger contre les pratiques qui mettent à mal leurs investissements ».

«Notre rôle, a-t-il dit, est celui de la régulation par rapport aux lois relatives à la protection du consommateur, à la fixation des prix et à la concentration. C’est le rôle dont est investi le Conseil par la Constitution et par les lois qui lui sont rattachées mais c’est aussi une brique essentielle de la confiance que les acteurs économiques vont avoir dans l’économie nationale».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *