Coopération bilatérale : Aziz Akhannouch préside la 12ème session du Conseil de l’Agence MCA-Morocco

Coopération bilatérale : Aziz Akhannouch préside la 12ème session du Conseil de l’Agence MCA-Morocco

« Les impacts du programme sur les secteurs ciblés, notamment dans le domaine du développement du capital humain ont été qualifiés de positif ».

La 12ème session du Conseil d’Orientation Stratégique (COS) de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) a été présidée, jeudi dernier, par le chef de gouvernement, M Aziz Akhannouch. Ladite session a été consacrée à la présentation du bilan d’exécution du programme de coopération Compact II qui lie le Royaume et les Etats-Unis, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC).
Le chef du gouvernement a souligné, à cet effet, les progrès substantiels accomplis pour la mise en oeuvre des différents projets, inscrits au titre de ce programme. Pour rappel, le budget global s’élève à 450 millions de dollars américains et repose, principalement, sur les projets « Education et formation pour l’employabilité » et « Productivité du foncier ».

Dans son allocution, M Akhannouch a insisté sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des différentes activités programmées dans le cadre du « Compact II » afin de les livrer dans les délais impartis. Les impacts du programme sur les secteurs ciblés, notamment dans le domaine du développement du capital humain ont été qualifiés de positif.
De son côté, Mme Carrie Monahan, directrice Résidente Adjointe de Millennium Challenge Corporation (MCC) au Maroc s’est montrée très satisfaite du travail accompli par les équipes de l’Agence MCA-Morocco et de MCC ainsi que les parties prenantes. Mme Malika Laasri, directrice générale de l’Agence MCA-Morocco a exposé, de manière détaillée, aux membres du Conseil, l’état d’avancement par rapport à l’exécution du « Compact II » depuis la dernière session du Conseil. Le taux d’engagement a été estimé à près de 87% et celui relatif au décaissement à 50%.

Concrètement, ce sont 33 établissements de l’enseignement secondaire dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui ont été totalement réhabilités. La porte-parole de l’agence est revenue, également, sur l’état d’avancement satisfaisant des travaux de réhabilitation de 55 autres lycées collégiaux et qualifiants dans les Régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi.
Le bilan retient, aussi, les travaux de construction ou réhabilitation de 14 sur les 15 établissements de formation professionnelle (EFP) bénéficiaires du soutien du Fonds « Charaka », des travaux hors-sites au niveau des trois zones industrielles pilotes dans la Région Casablanca-Settat et des travaux d’aménagement, initiés dans huit projets soutenus par le Fonds des Zones Industrielles Durables (FONZID).

La Directrice générale est revenue, par ailleurs, sur des modèles novateurs expérimentés, dans les différents secteurs ciblés par le « Compact II », comme le modèle intégré « Lycée Attahadi » visant l’amélioration des performances des établissements scolaires et des apprentissages des élèves. Elle a cité, également, le modèle de promotion de l’emploi inclusif des populations en difficulté d’insertion sur le marché du travail, à travers un financement basé sur les résultats. Mme Malika Laasri est revenue sur le modèle de valorisation des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation. Ce dernier reposant sur une procédure de malkisation optimisée et simplifiée. Des mesures d’accompagnement inclusives, de développement et de gouvernance ont été, également, mises en examen en partenariat public privé (PPP) entre des établissements de formation professionnelle et des parcs industriels durables.
Et c’est au terme de cette réunion que le Conseil a approuvé une série de résolutions. Elle porte, essentiellement, sur l’approbation du rapport d’audit financier pour la période allant d’octobre 2019 à septembre 2020, du rapport d’activité de l’Agence au titre de la 4ème année du « Compact II ». Elle concerne, également, des conventions et des amendements aux conventions et accords de partenariat conclues dans le cadre de l’exécution des projets du « Compact II » et du Programme de passation des marchés de l’Agence tel qu’il a été mis à jour.

Etaient présents aux travaux de ce conseil, M. Chakib Benmoussa, ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, M. Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, M. Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Faouzi Lekjaa, Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, M. Richard Gaynor, Directeur Résident de MCC au Maroc, par visioconférence, Mme Carrie Monahan, Directrice Résidente Adjointe de MCC au Maroc, et Mme Malika Laasri, Directrice Générale de l’Agence MCA-Morocco, en plus des autres membres du COS ou leurs représentants.
Bref, les différentes actions de l’Agence épousent le plan de développement initié par le Maroc. Les avancées vont bon train et l’accélération du processus devra permettre de tirer vers le haut la qualité de l’éducation nationale, dans les lycées notamment. A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *