Actualité

Coopération Maroc-Belgique : Un partenariat «tourné vers l’avenir» se tisse entre Rabat et Bruxelles

© D.R

La 3ème réunion de la haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique a été co-présidée par le chef de gouvernement Aziz Akhannouch et le Premier ministre belge Alexandre De Croo.

Coopération : La 3ème réunion de la haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique a été tenue lundi à Rabat renforçant ainsi les synergies entre les deux Royaumes en vue de répondre aux aspirations des deux Royaumes et ce sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Roi Philippe de Belgique.

La Belgique considère l’Initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme « un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée par les parties ». Une position exprimée dans une déclaration conjointe adoptée lors de la 3ème réunion de la haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique. Le coup d’envoi de cet événement de haut niveau a été donné lundi à Rabat et ce sous la coprésidence du chef de gouvernement Aziz Akhannouch et du Premier ministre belge Alexandre De Croo. Au titre de cette déclaration, Alexandre De Croo a réitéré « le soutien de longue date de la Belgique au processus mené par les Nations Unies pour une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable pour les parties ». A cette occasion, les deux parties conviennent de « l’exclusivité de l’ONU dans le processus politique et réaffirment leur soutien à la résolution 2703 (2023) du Conseil de sécurité de l’ONU, qui a noté le rôle et la responsabilité des parties dans la recherche d’une solution politique réaliste, pragmatique, durable et fondée sur le compromis ». La Belgique a par ailleurs salué les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières années, pour une société et une économie marocaines plus ouvertes et dynamiques, notant l’importance du Nouveau modèle de développement, la régionalisation avancée et les nombreuses réformes ambitieuses, telles que celle en cours du Code de la famille (Moudawana). Il est à souligner que la 3ème réunion de la haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique est une occasion pour partager l’ambition des deux Royaumes d’approfondir davantage la relation bilatérale entre Rabat et Bruxelles. Les deux parties ont exprimé dans ce sens leur volonté d’établir un partenariat stratégique, tourné vers l’avenir, à la hauteur des attentes et du potentiel qui existe entre les deux pays, pour répondre aux défis actuels et futurs.

Vers le renforcement de la coopération parlementaire et sécuritaire

Parmi les engagements pris, on cite la poursuite des efforts en matière de promotion et de défense des droits humains. Les deux pays expriment leur détermination à renforcer leur concertation sur les questions liées à la défense des droits humains et à examiner la possibilité d’organiser conjointement des évènements au sein des enceintes multilatérales appropriées. Sur le plan parlementaire, Aziz Akhannouch et Alexandre De Croo ont encouragé les institutions législatives des deux pays à intensifier leur partenariat, notamment par la création d’un Forum parlementaire conjoint constituant un espace de dialogue et d’échange. Les deux chefs de gouvernement se sont félicités des avancées enregistrées dans le cadre de la coopération judiciaire et affichent leur volonté de promouvoir une coopération judiciaire innovante, alignée sur les normes internationales les plus élevées, pour une gestion efficace des affaires judiciaires transfrontalières. Ils ont souligné, par ailleurs, l’intérêt commun des deux pays à poursuivre et à renforcer l’étroite coopération bilatérale pour lutter contre les menaces à la sécurité nationale et internationale. M. Akhannouch et M. De Croo ont salué les progrès accomplis dans le cadre de la coopération migratoire, notamment la tenue de la 1ère réunion du Groupe migratoire mixte maroco-belge et la mise en place conjointement de mesures efficaces. Ils ont réaffirmé leur volonté de poursuivre les efforts visant à intensifier et renforcer la coopération migratoire dans divers domaines, tels que le retour, la réadmission et la lutte contre le trafic d’êtres humains, ainsi que d’améliorer les mécanismes pour la mobilité des professionnels et la migration légale.

De nouvelles opportunités économiques pour les entreprises marocaines et belges

Sur le plan économique, les deux chefs de gouvernement ont souligné leur volonté de développer davantage le partenariat y afférent, en encourageant notamment les entreprises belges et marocaines à explorer les opportunités offertes de part et d’autre en matière d’investissement. Ils ont par ailleurs réaffirmé leur volonté de renforcer davantage la coopération dans le domaine de la transition énergétique. Rabat et Bruxelles se sont, également, félicités du succès de la coopération au développement de longue date entre le Maroc et la Belgique, touchant de nombreux domaines et de la signature, en février 2024, de la Convention spécifique du programme de coopération 2023-2028, visant notamment à encourager l’inclusion économique des femmes et des jeunes dans un cadre de travail décent. Une partie du programme porte sur des projets visant à contribuer à la phase de reconstruction de la région d’Al Haouz.

La culture et le sport, de nouveaux leviers de partenariat entre Rabat et Bruxelles

La culture et le sport sont également au cœur des préoccupation des deux Royaumes. Les deux chefs de gouvernement ont souligné leur volonté de renforcer davantage la coopération culturelle sur le plan bilatéral, notamment en termes d’échange d’expertise en matière de protection, de conservation et de mise en valeur du patrimoine culturel matériel et immatériel, de coopération entre les musées et les instituts spécialisés dans les métiers des arts et du patrimoine et de l’organisation d’activités culturelles et artistiques dans les deux pays. Les deux chefs de gouvernement ont, en outre, souligné l’importance de développer la coopération entre les deux pays dans le domaine du sport, notamment le sport féminin. Le Maroc a saisi l’occasion pour féliciter la Belgique de sa candidature – conjointement avec l’Allemagne et les Pays-Bas – pour l’organisation de la Coupe du monde de football féminin en 2027.

Articles similaires

ActualitéUne

La RAM et la CDG s’allient pour un écosystème TravelTech marocain

Royal Air Maroc (RAM) et la Caisse de dépôt et de gestion...

ActualitéEn images

SMAP Immo Paris : Une 19ème édition exceptionnelle et réussie

La 19ème édition du SMAP Immo tient toutes ses promesses. Plus de...

ActualitéUne

Elément essentiel de l’identité culturelle du Maroc : Le Trophée Hassan II de «Tbourida», du 27 mai au 2 juin à Rabat

L’intérêt pour les sports équestres traditionnels s’est accru ces dernières années à...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux