Accueil Actualité Coup d’envoi de la 8ème édition du Morocco International Meeting des courses de chevaux
ActualitéSports

Coup d’envoi de la 8ème édition du Morocco International Meeting des courses de chevaux

La compétition internationale aura lieu les 19 et 20 novembre à l’hippodrome Casablanca Anfa. Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, l’événement devra attirer des autorités internationales de telle sorte à valoriser la filière du cheval.

La symbolique est grande. L’organisation devra répondre aux standards internationaux compte tenu de l’envergure de l’événement.

Au menu, quatorze courses dont huit internationales sont programmées pendant le week-end des 19 et 20 novembre. Et les épreuves phares sont les prestigieux Grands Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Pur-sang Anglais (19 novembre) et du Pur-sang Arabe (20 novembre).

Concrètement, ce sont plus de 190 chevaux qui seront au top départ des différentes courses. 16 pays seront représentés, à savoir le Maroc, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, le Qatar, la France, l’Italie, l’Espagne, la République Tchèque, la Suisse, l’Allemagne, la Suède, les États-Unis, la Norvège, la Grande-Bretagne, la Hongrie et le Danemark.

La Sorec a mobilisé les meilleures ressources pour organiser un tel meeting. L’objectif principal étant le rayonnement de la filière des courses marocaines à l’international. Ouvert également au grand public, l’événement suit la politique de l’organisateur qui souhaite démocratiser les pratiques liées au cheval.

L’un dans l’autre, le Morocco International Meeting devrait aussi représenter un moment de divertissement pour petits et grands. De nombreuses animations et activités tout au long du week-end sont prévues lors de l’événement.

«Le rayonnement des courses marocaines est un enjeu majeur pour la Sorec qui œuvre à positionner le Morocco International Meeting à l’échelle internationale. Il s’agit aussi d’une occasion importante à travers laquelle nous souhaitons partager avec le grand public le dynamisme et l’émotion des grandes courses. Notre objectif sur le long terme est de rendre les hippodromes du Royaume de véritables lieux de loisirs et de divertissements», précise à juste titre Omar Skalli, DG de la Sorec. Cette 8ème édition a également retenu l’axe artistique comme valeur. Cette volonté se traduira à travers la découverte de l’œuvre signée par l’artiste Anwar Belaaroui reflétant, d’un côté, la créativité du Maroc, et de l’autre, l’émotion et la frénésie entretenues par les courses de chevaux. La fresque a été réalisée avec du matériel recyclable et sera exposée à l’hippodrome pendant toute la durée du Meeting.

Depuis 2003, la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) oeuvre pour l’encadrement de l’élevage & l’amélioration des races de chevaux dans les Haras nationaux, l’organisation des courses de chevaux dans les hippodromes, la gestion des jeux hippiques. La réalisation et l’exploitation des infrastructures hippiques faisant également partie de ses activités.

Sa volonté est de positionner la filière équine comme moteur de développement en milieu rural. Et c’est dans ce sens que son action est orientée vers la valorisation des races et sur les monétisations des utilisations du cheval afin d’accompagner l’émergence d’écosystèmes économiquement viables et financièrement indépendants.

La Sorec a mobilisé les meilleures ressources pour organiser un tel meeting. L’objectif principal étant le rayon-nement de la filière des courses marocaines à l’international.

Articles similaires

Tunnel de tichka : vers une implication du fonds Mohammed VI

Les responsables comptent sur ce nouveau mécanisme pour boucler le montage financier...

Orange se mobilise et offre des tickets d’accès aux matchs

Supporter officiel de la Coupe du monde des clubs

La presse africaine émerveillée par les potentialités infrastructurelles du Royaume

Elle présente le Maroc comme le grand favori pour l’organisation de la...

L’heure de la revanche a-t-elle sonné pour Al-Hilal ?

La délégation de Flamengo a atterri vendredi à l’aéroport Mohammed V de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus