Covid-19 : La BEI débloque 100 millions d’euros pour soutenir le Maroc

Covid-19 : La BEI débloque 100 millions d’euros pour soutenir le Maroc

Le ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, et Emma Navarro, vice-présidente de la Banque européenne d’investissement (BEI), ont annoncé, lundi 31 août, que 100 millions d’euros ont été versés pour financer les besoins les plus urgents du Maroc pour faire face à la pandémie de Covid-19. Il s’agit du premier versement sur un financement total de 200 millions d’euros. Le ministre a fait savoir que ce versement permettra de faire face aux besoins urgents en matière d’équipements et de matériels médicaux. Il sera aussi destiné à renforcer les capacités sanitaires et hospitalières dans l’objectif de lutter plus efficacement contre la pandémie. Pour sa part, la vice-présidente de la BEI s’est félicitée de ce déblocage de fonds réalisé en un délai record car il est crucial, selon elle, d’agir rapidement afin de limiter l’impact sanitaire d’une telle pandémie sur la population.

Ce versement de 100 millions d’euros est le premier financement de la BEI dans le voisinage méditerranéen de l’UE dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Il s’inscrit plus précisément dans le Plan national marocain de réponse à la pandémie de Covid-19, dont la BEI soutient la mise en œuvre au Maroc, et de Team Europe, un programme qui a été créé par l’Union européenne dans l’objectif de soutenir les pays partenaires, notamment les pays hors de l’Europe, dans la lutte contre la pandémie et les aider à faire face à ses conséquences. Ainsi, ce financement rejoint l’action de l’UE dans le secteur de la santé au Maroc, en complémentarité du programme d’appui de 100 millions d’euros portant sur les besoins sanitaires dans le contexte de la pandémie ainsi que le soutien du programme de réforme du ministère de la santé.

Rappelons que depuis 2007, le Maroc a bénéficié de plus de 5 milliards d’euros de financements, dont 30% dédiés au secteur privé. Dès le début de la pandémie, la BEI a accru son soutien aux entreprises manquant de liquidités. La Banque a également soutenu l’enseignement avec notamment l’Université EuroMed de Fès (UEMF) afin que cette université puisse continuer sa mission pédagogique auprès de ses étudiants boursiers grâce à l’achat de matériel informatique, lequel permet également de fabriquer des masques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *