D’après le think thank «International Crisis Group», la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara ne sera pas remise en cause par Biden

D’après le think thank «International Crisis Group», la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara ne sera pas remise en cause par Biden

Selon le think thank « International Crisis Group» proche de la nouvelle administration US, le président Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance par l’administration Trump de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Dans un rapport publié récemment, le think thank souligne que Rabat a remporté une importante victoire diplomatique le 10 décembre, lorsque le président Donald Trump a annoncé sur Twitter que les Etats-Unis reconnaissaient officiellement la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

La même source souligne que l’administration Biden aura probablement du mal à revenir sur la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sans mettre en péril la relation entre Rabat et Israël.

D’après ce rapport, les puissances étrangères devraient prendre deux mesures d’apaisement. Premièrement, l’ONU devrait nommer un nouvel envoyé spécial au Sahara, un poste laissé vacant depuis près de deux ans. Deuxièmement, Washington devrait s’efforcer d’encourager une désescalade et de relancer les pourparlers politiques.

Et de poursuivre que « la faible intensité du conflit ne peut pas justifier l’inaction. Le risque d’une escalade militaire progressive, limité mais tangible, déstabiliserait encore davantage l’Afrique du Nord et le Sahel ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *