ActualitéUne

Décès du grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab

© D.R

Le grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab est décédé, dimanche soir à El Jadida, à l’âge de 98 ans, a-t-on appris lundi auprès de sa famille.

*Politiquement engagé, Feu Abdelkrim Ghallab a été un grand patriotique et défenseur de premier ordre des causes nationales dès l’aube du mouvement national, à la fois en tant que militant, intellectuel et journaliste. Abdelkrim Ghallab, qui a dirigé le journal Al-Alam pendant plusieurs décennies jusqu’au début des années 2000, est l’auteur de plusieurs écrits ayant enrichi la bibliothèque arabe, dont des articles de presse et d’opinion, des analyses, ainsi que des romans, des nouvelles, des biographies, sans oublier ses études sur l’Islam, la linguistique et la pensée.
Diplômé de l’Université Al Qaraouiyine et de l’Université du Caire, Abdelkrim Ghallab a contribué à la création de l’Union des écrivains du Maroc (UEM) qu’il a présidée de 1968 à 1976. Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, il est également l’auteur de plusieurs ouvrages, dont «Nabadat Fikr», «Fi Athaqafa Wa Al Adab» et «Fi Al Fikr A-Ssiassi», outre un nombre de romans, notamment «Dafana Al-Madi», «Lem’allam Ali» et «Akhrajaha mina Al Janna». Le défunt sera inhumé ce mardi après-midi à Rabat.

Articles similaires

SportsUne

Marathon des sables: les Marocains Rachid El Morabity et Aziza El Amrany remportent la 3ème édition   

Les coureurs marocains Rachid El Morabity, chez les hommes, et Aziza El...

ActualitéUne

Éducation-Formation : La Fondation Mohammed VI accompagne ses adhérents partant à la retraite en 2024

La Fondation Mohammed VI de Promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation a...

SociétéUne

Alerte météorologique: l’ADM appelle à la vigilance sur l’axe autoroutier Meknès-Oujda

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a appelé les usagers...

SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.