ActualitéUne

Déclaration conjointe : Le Maroc et la Belgique réaffirment leur ferme attachement à la souveraineté et à l’unité nationale de la Libye

© D.R

Le Maroc et la Belgique ont réaffirmé, lundi à Rabat, leur ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale de la Libye.

Cette position a été exprimée dans la Déclaration conjointe adoptée lors de la 3ème réunion de la Haute Commission mixte de partenariat Maroc-Belgique, coprésidée par le Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, et le Premier ministre belge, Alexander De Croo.

Dans cette Déclaration, les deux Chefs de gouvernement ont rappelé le rôle central des Nations Unies dans la facilitation d’un processus politique inclusif mené par les Libyens qui se traduira par l’organisation des élections présidentielles et législatives en Libye.

A cet égard, la partie belge salue les efforts du Maroc pour la résolution de la crise libyenne, notamment l’accueil, du 22 mai au 7 juin 2023, des réunions de la Commission mixte (6 6), chargée d’élaborer les lois électorales libyennes dans le cadre du processus de dialogue engagé sous l’égide des Nations Unies.

Le Maroc et la Belgique partagent, par ailleurs, le même objectif stratégique, celui de contribuer au renforcement de la paix, de la sécurité et du développement dans la région euro-africaine, précise-t-on dans la Déclaration, ajoutant que les deux pays réaffirment leur engagement pour le renforcement de la paix, de la sécurité et du développement au bénéfice des populations du Sahel.

Tenant compte de l’action de ses partenaires, dont l’Union Européenne, la Belgique a adopté une Stratégie intégrée pour la région du Sahel.

S’agissant de la situation au Moyen-Orient, le Maroc et la Belgique, condamnant tous deux les attaques contre les civils, se déclarent fortement préoccupés par la situation à Gaza et appellent à un cessez le feu immédiat, global et durable à Gaza.

Les deux pays demandent à se conformer à la résolution du Conseil de Sécurité 2728 du 25 mars 2024, tout en permettant l’accès par tous les points de passage aux aides humanitaires, sans entrave, et dans toute la bande de Gaza. A cet égard, le Maroc et la Belgique rejettent toute tentative de déplacement forcé des populations civiles.

Les deux parties affirment aussi que la solution à deux Etats, Israël et Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, est le seul moyen de parvenir à une paix durable et équitable au Moyen-Orient.

Réaffirmant l’importance primordiale des principes fondamentaux de la Charte des Nations Unies, les deux parties expriment leur condamnation de toute violation de ces principes et de l’usage de la violence.

Dans ce cadre, elles expriment leur profonde préoccupation face aux répercussions de la guerre en Ukraine, notamment en ce qui concerne l’aggravation de la crise humanitaire, alimentaire et énergétique mondiale.

Le Maroc et la Belgique ont, en outre, réaffirmé la centralité du partenariat historique et privilégié entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne et ont convenu d’agir pour préserver la stabilité et la continuité du partenariat stratégique entre le Maroc et l’UE.

Ils ont ainsi réitéré leur engagement à contribuer au renforcement de ce partenariat à tous les niveaux, tout en continuant à travailler ensemble au sein des foras méditerranéens pour favoriser le développement durable, la paix, la sécurité et la stabilité dans cette région, notamment à travers l’Union pour la Méditerranée.

Concernant les questions régionales, les deux Chefs de gouvernements ont souligné les rôles constructif et positif du Maroc et de la Belgique dans le maintien de la paix et de la stabilité dans leurs régions respectives.

Dans le contexte de leur présence conjointe au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, les deux pays ont réaffirmé leur volonté de poursuivre leurs efforts en matière de promotion et de défense des droits humains, de renforcer leur concertation sur les questions liées à la défense des droits humains et d’examiner la possibilité d’organiser conjointement des événements au sein des enceintes multilatérales appropriées, lit-on dans la Déclaration conjointe.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...