Découverte géologique dans le Haut Atlas : Quelle origine pour le village d’Aremd ?

Découverte géologique dans le Haut Atlas : Quelle origine pour le village d’Aremd ?

Le toit de l’Afrique du Nord, comme l’appelle les scientifiques, vient de révéler un autre de ses secrets. Tout se passe au site géologique sur lequel a été bâti l’un des villages les plus pittoresques et les plus hauts du pays : Aremd. Niché à 3900 mètres, ce village et son emplacement ont été un réel casse-tête pour les chercheurs.

Aujourd’hui, nous avons une réponse à cette formation géologique, très particulière. Cet amas de roches, comme le précisent les spécialistes, se serait formé suite à une énorme chute de pierres. Une avalanche qui s’est produite il y a 4 500 ans, dans le Haut Atlas marocain. L’un des auteurs de cette étude, qui a apporté des éléments de lecture nouveaux pour comprendre la géologie du Haut Atlas et de la région du Toubkal, Philip Hugues, avait écrit en mars 2014, dans le Geological Society Of America Bulletin, que cette formation a eu lieu suite à une énorme avalanche de roches.

Sauf qu’aujourd’hui l’étude va plus loin et ses auteurs ajoutent que cette zone a été le théâtre d’une fonte de grand glacier et que la chute des roches a eu lieu bien après cette fonte. Philip Hugues précise que : «Le glacier aurait fondu il y a plus de 11 700 ans, marquant la fin de la dernière période glacière. Cependant, la falaise ne s’est effondrée qu’il y a 4 500 ans ». L’élément nouveau donc réside dans la thèse du séisme qui aurait frappé le Haut Atlas. Si la région a déjà vécu un grand tremblement de terre, cela risque de se reproduire ? Ce qui pourrait menacer la quiétude d‘un aussi beau  village typique du Maroc montagnard.

Mais Philip Hugues se veut rassurant : «Je pense que maintenant que l’avalanche s’est produite, les risques principaux ont disparu. Il vaut d’ailleurs mieux vivre en bas d’une falaise qui s’est déjà effondrée que d’une qui risque de s’affaisser ». Bonne nouvelle pour les habitants d’Aremd qui jouissent d’une vue imprenable sur les sommets et les vallées de la région, avec des cimes blanches et un paysage d’une rare beauté.  Dernière information qui en dit long sur l’ingéniosité des bâtisseurs marocains, le village a été construit en utilisant les roches de l’avalanche. C’est dire que parfois la nature crée l’histoire de manière aussi bouleversante que menaçante.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *