Accueil Actualité Démarrage de l’Opération grand froid
ActualitéUne

Démarrage de l’Opération grand froid

Ce programme d’aide humanitaire cible quatre provinces

Aides humanitaires.»
Sur Hautes instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité se mobilise en faveur des habitants des régions montagneuses et des localités rurales les plus affectées par le grand froid. Pour cette première phase d’intervention, l’opération ciblera les ménages des provinces de Midelt, Khénifra, Azilal et Al Haouz

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné mardi Ses Hautes instructions pour le déclenchement immédiat de l’opération Grand froid en faveur des populations rurales exposées à une chute importante des températures dans les provinces du Grand et du Moyen Atlas. Dans un communiqué, la Fondation Mohammed V pour la solidarité précise que le programme d’aide humanitaire sera mis en place à partir du mercredi 25 janvier. Ainsi, un important dispositif humain et logistique sera déployé en coordination avec le ministère de l’intérieur et les autorités locales afin que l’aide humanitaire soit acheminée aux nombreuses familles issues des douars et des zones éloignées. Pour cette première phase d’intervention, l’opération ciblera les ménages de quatre provinces, à savoir Midelt, Khénifra, Azilal et Al Haouz. Chaque famille bénéficiaire recevra un kit Grand froid qui comprend 10 kg de farine, 5 kg de riz, 5 kg de sucre, 1,2 kg de lait en poudre, 500 gr de sel, 400 gr de thé, 5 litres d’huile ainsi que des couvertures. Il est important de rappeler que cette opération humanitaire, qui obéit à une programmation annuelle, est enclenchée par la Fondation lorsque les conditions climatiques, notamment les chutes de neige importantes, entraînent l’enclavement des populations dans les régions montagneuses et limitent leur accès aux ressources alimentaires.
Du fait de leur éloignement et de leur manque d’accès notamment aux services de santé, les régions montagneuses et les localités rurales sont les plus affectées par le grand froid. Ces vagues d’intervention sont organisées en étroite collaboration avec le ministère de l’intérieur et les intervenants locaux (Gendarmerie, Forces auxiliaires…), et permettent de désenclaver les populations à travers la réhabilitation de l’accès des routes et la distribution d’un soutien alimentaire.
Par ailleurs, la Fondation organise également, selon les situations de crise, des caravanes médicales afin d’apporter les premiers soins d’urgence, donner accès aux médicaments et évacuer les cas difficiles.

Plan national d’atténuation des effets de la vague de froid

Le Plan national d’atténuation des effets de la vague de froid pour la saison actuelle cible une population d’environ 795 727 personnes, soit 150 460 familles issues de 1 816 douars. Les axes d’intervention portent sur le soutien aux services de santé au profit de la population des régions montagneuses ciblées, à travers la programmation de 3 179 unités médicales mobiles et 164 caravanes médicales, outre la mobilisation de 3 311 médecins et cadres médicaux et 863 ambulances.
Tous les mécanismes et ressources humaines nécessaires ont été déployés afin d’intervenir immédiatement si la situation sur le terrain l’exige et assurer le suivi des cas des femmes enceintes, dont le nombre s’élève à 5.487 femmes, outre la prise en charge des personnes sans-abri au niveau de ces zones en les hébergeant au sein d’établissements de protection sociale. Dans le cadre du Plan national au titre de cet hiver, en partenariat et coordination avec le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification et les ministères de l’éducation nationale et de la santé, le bois de chauffage a aussi été fourni en parallèle, le but étant de distribuer près de 8.200 fours et de mettre 6.444 tonnes de bois de chauffage subventionné à la disposition de la population concernée, les établissements d’enseignement, les centres de santé et les maternités situés dans les zones ciblées par le Plan.

La vague de froid continue de sévir

L’hiver s’est bien installé au Maroc. Le froid s’est accentué cette semaine. Les températures ont chuté. Les minimales varient entre – 6 et 4 degrés. Les provinces d’Al Hoceima, Chefchaouen, Guercif, Figuig, Taourirt, Jerada, Taza, Ifrane, Boulemane, Sefrou, Beni Mellal, Azilal, Khénifra, Al Haouz, Tinghir et Midelt sont particulièrement touchées par cette vague de froid, selon un bulletin d’alerte de niveau orange diffusé par la direction générale de la météorologie (DGM). Ce jeudi, il fera encore très froid et plus particulièrement sur les montagnes, le Sud-Est, l’Oriental et les plaines Nord et Centre, selon les prévisions météorologiques. Des chutes de neige sont prévues sur les sommets du Rif et de l’Atlas.
Les températures minimales seront de l’ordre de -06/00°C sur l’Atlas, les plateaux des Phosphates et d’Oulmès, les Hauts plateaux Orientaux et le Rif, 07/15°C sur les côtes, le Souss et les provinces Sud et de 00/07°C partout ailleurs. Cette vague de froid qui frappe le Maroc depuis plusieurs jours s’explique par une masse d’air froid polaire entraînant ainsi une baisse des température.«

Articles similaires

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie