970x250

Devant la Commission de justice de la Chambre des conseillers : La Cour des comptes dévoile son plan 2022-2026

Devant la Commission de justice de la Chambre des conseillers : La Cour des comptes dévoile son plan 2022-2026

La Cour des comptes a dévoilé le 25 novembre devant la Commission de justice de la Chambre des conseillers le projet du budget 2022 des juridictions financières du Royaume.

Présenté par Mohamed Diyer, secrétaire général de la Cour des comptes, celui-ci révèle que la première juridiction financière du Maroc travaille actuellement sur sa stratégie 2022- 2026 visant à consolider les acquis d’une part et d’autre part à renforcer son rôle de contrôle. Cette stratégie repose sur l’amélioration des capacités des magistrats, des auditeurs et des greffiers, le développement des mesures et des méthodes adoptées, le déploiement de la transformation numérique de l’institution, le renforcement de la coopération internationale, la mise en place de mécanismes de communication plus performants et la modernisation du greffe.

En termes de chiffres, le nombre des magistrats exerçant leurs fonctions au sein des juridictions financières s’élève à 336 juges, dont 167 à la Cour des comptes,167 dans les Cours régionales des comptes ainsi que 52 huissiers de justice. L’enveloppe budgétaire allouée à la juridiction et ses antennes régionales dans le cadre du projet de loi de Finances 2022 est de 485 millions de dirhams affectés aux crédits de paiement en plus de 67 millions de dirhams de crédits d’engagement.

On notera également que 340 millions de dirhams sont réservés au paiement des salaires et indemnités des magistrats et fonctionnaires de la Cour et ses antennes en 2022. Pour ce qui est de l’investissement, l’enveloppe budgétaire consacrée aux dépenses et équipements de la Cour des comptes et aux services communs atteint 55,3 millions DH alors que 44,4 millions DH sont alloués aux crédits de paiement pour l’investissement (25 millions de dirhams seront réservés au renouvellement des équipements informatiques). Toujours sur le volet investissement, les crédits de paiement pour les équipements et les dépenses des Cours régionales des comptes s’élèvent à 14,7 millions de dirhams tandis que 30,6 millions DH seront consacrés aux crédits de paiement ouverts pour l’investissement dans divers projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.