ActualitéUne

Diplomatie: La France propose au Maroc un partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans

© D.R

La France veut un partenariat avec le Royaume sur le long terme. C’est ce qui ressort de la visite du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné qui a assuré de nouveau du soutien de la France au plan d’autonomie. Les détails.

Les regards se tournaient vers Rabat qui a accueilli des entretiens entre Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et son homologue français, Stéphane Séjourné. Dans ce sens, le chef de la diplomatie française a proposé lundi un partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans à venir avec le Maroc, devant porter notamment sur les énergies renouvelables, la formation et « le développement de nouveaux écosystèmes industriels innovants ». « La France est un partenaire distingué du Maroc sur les plans politique, économique et humanitaire », a noté le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita. Le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, a réitéré également le soutien « clair et constant » de Paris au plan d’autonomie marocain du Sahara, assurant vouloir progresser sur ce dossier, lors d’un déplacement à Rabat destiné à relancer la relation bilatérale.

« C’est un enjeu existentiel pour le Maroc. Nous le savons » a déclaré M. Séjourné lors d’une conférence de presse au côté de son homologue marocain, Nasser Bourita. « Le Maroc peut compter sur le soutien clair et constant de la France » à son plan d’autonomie, a-t-il ajouté. « Nous l’avons dit et je le redis aujourd’hui peut-être avec plus de force: il est désormais temps d’avancer. J’y veillerai personnellement », a-t-il encore dit. Interrogé par des journalistes, le ministre français a dit vouloir « accompagner le développement » des provinces du Sud, « en appui des efforts marocains ». « Le Maroc a beaucoup investi dans les projets de développement au bénéfice des populations locales et en matière de formation, d’énergies renouvelables, de tourisme, d’économie bleue liées aux ressources aquatiques », a-t-il déclaré.

A noter que le chef de la diplomatie française Stéphane Séjourné a eu des entretiens lundi, à Rabat, avec son homologue marocain Nasser Bourita. L’échange entre les deux ministres devait « se prolonger lors d’un déjeuner de travail », selon une source diplomatique. « Cette visite constitue une étape forte pour ouvrir un nouveau chapitre dans la relation entre nos deux pays », avait souligné la même source. Stéphane Séjourné a d’ores et déjà fait savoir qu’il avait été « personnellement » missionné par le président Emmanuel Macron pour œuvrer au rapprochement avec le Maroc.

Dans un entretien paru récemment dans la presse française, Séjourné avait expliqué dans le cadre de son entretien accordé au quotidien Ouest France: « le Président de la République m’a demandé personnellement de m’investir dans la relation franco-marocaine et d’écrire aussi un nouveau chapitre de notre relation. Je vais m’y attacher ».

Articles similaires

PolitiqueUne

Bilan du mi-mandat: une séance commune le 17 avril au parlement

Le parlement tiendra une séance commune le mercredi 17 avril prochain pour...

PolitiqueUne

Réélection de Rachid Talbi Alami à la tête de la Chambre des représentants

Rachid Talbi Alami, du Rassemblement national des indépendants (RNI), a été réélu,...

ActualitéUne

L’administration de la prison locale Khouribga dément les allégations d’intoxication alimentaire de 90 détenus

L’administration de la prison locale Khouribga 2 a démenti vendredi les allégations...

Actualité

Chambre des représentants: Ouverture de la 2è session de l’année législative 2023-2024

La Chambre des représentants a ouvert, vendredi, les travaux de la 2è...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus