Échec d’une manœuvre grossière du polisario au Parlement européen

Échec d’une manœuvre grossière du polisario au Parlement européen

L’eurodéputée belge Frédérique Ries a affirmé avoir saisi le président du Parlement européen David Sassoli suite à une manœuvre orchestrée par le polisario et l’Algérie visant à utiliser le logo de l’institution parlementaire européenne à des fins de propagande.

«Usurpation du logo du Parlement, insinuation d’une reconnaissance par l’UE de l’autoproclamée république sahraouie», dénonce la députée européenne sur son compte Twitter. La députée européenne a réagi suite à la publication par l’appareil de propagande du polisario et de l’Algérie d’une annonce sur les réseaux sociaux faisant état d’un webinaire qui serait organisé, mercredi, par un groupe informel de lobbying constitué d’une poignée de députés européens séduits par la thèse séparatiste et par ailleurs bien soignés par le régime d’Alger.

«L’intergroupe sahara occidental entretient la confusion et défie les règles. Je saisis le président !», a affirmé Mme Ries. Ce n’est pas la première fois que le polisario et l’Algérie, passés maîtres dans l’usurpation des identités, comme c’est le cas dans «l’opération Benbatouche» en Espagne, instrumentalisent le Parlement de Bruxelles pour faire croire à «un soutien européen» à leur cause perdue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *