Écoles privées et parents d’élèves : La confrontation reprend de plus belle

Écoles privées et parents d’élèves : La confrontation reprend de plus belle

A quelques semaines de la rentrée, le bras de fer entre parents d’élèves et écoles privées reprend. La tension est ainsi montée d’un cran ces derniers jours. Et pour cause. Pour la réinscription de leurs enfants dans certains établissements privés, des parents affirment recevoir des engagements à signer et légaliser, concernant le paiement sans conditions de la totalité des frais de scolarité et de transport scolaire quelle que soit la décision gouvernementale sur la poursuite ou pas de l’enseignement à distance. Alors que les familles des enfants scolarisés dans le secteur privé s’insurgent contre cette décision, les représentants des écoles privées nient qu’il s’agit d’une mesure généralisée le secteur. Cela dit, la même source dit comprendre les motivations des écoles concernées qui traversent une situation difficile, subissant les conséquences d’une conjoncture particulière, et ce indépendamment de leur volonté. Pendant ce temps, le gouvernement semble garder le silence.

Pour rappel, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, avait affirmé à plusieurs reprises notamment au Parlement, que la tutelle ne peut pas intervenir dans le bras de fer parents-écoles privées puisque la loi en vigueur actuellement ne le permet pas. Le Ministère à travers les académies avait cependant, tenté une médiation entre les deux parties pour trouver une issue au sujet du paiement des frais de scolarité. Il faut préciser enfin que le gouvernement entretient toujours le suspens concernant la rentrée. Si le calendrier de cette rentrée a été déjà communiqué, aucune décision n’a été annoncée concernant le maintien de l’enseignement à distance ou le retour aux cours en présentiel.

Articles similaires

1 Comment

Laisser une réponse à Salim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *