970x250

Élections partielles: L’Intérieur recadre sèchement les mauvais perdants

Élections partielles: L’Intérieur recadre sèchement les mauvais perdants

L’intérieur met les points sur les « i ». Ainsi, le ministère de l’intérieur n’a pas laissé passer la tentative de jeter le discrédit sur le scrutin de vendredi dernier sans réponse.

C’est d’autant plus vrai que le discours adopté par la direction d’un parti politique remet directement en cause l’intégrité des agents d’autorité et le libre choix des électeurs. « Le ministère de l’intérieur dément catégoriquement ces allégations fallacieuse et inacceptables visant à corrompre cette étape électorale tout en remettant en cause systématiquement et de manière voulue, le déroulement du scrutin, fidèle à la même ligne politique suivie après le scrutin du 8 septembre 2021 », lit-on dans un communiqué.

La même source a fait savoir que la poursuite dans cette voie après chaque scrutin, porte un sérieux coup à tous les efforts fournis par le gouvernement ainsi que les institutions constitutionnelles et les partis politiques responsables sans oublier les médias. « C’est également un mépris et rejet envers la volonté et choix libres des électeurs », poursuit le communiqué. Et de conclure: toute partie qui voit les choses autrement n’a qu’à saisir les institutions compétentes pour un recours contre les résultats au lieu de véhiculer des accusations infondées ». A noter que le secrétaire général du PJD a critiqué les résultats des dernières élections après la défaite de son parti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.