En vertu d’arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla

En vertu d’arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla

Désormais, des sociétés étrangères sont autorisées à créer et d’exploiter des fermes aquacoles à Dakhla.

C’est le cas de celle dénommée «Adres». Des autorisations prévues en vertu d’arrêtés conjoints du ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et du ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, publiés au BO du 6 mai. Entre autres, la ferme «Adres» est, comme le stipule l’article premier de l’arrêté n°38-21qui lui est consacré, spécialisée en culture des algues des espèces «Gelidium sesquipedale», «Gracilaria Gracilis» et «Saccharina latissima».

Mieux encore, l’autorisation de cette société est, selon le deuxième article du même arrêté, «accordée pour une durée de dix (10) ans à compter de la date de publication du présent arrêté conjoint au BO et peut être renouvelée, à la demande de son bénéficiaire, dans les mêmes conditions et modalités que celles prévues pour son obtention».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *