Fabriqué de composants disponibles sur le marché national : OB lance des respirateurs artificiels 100% marocains

Fabriqué de composants disponibles sur le marché national : OB lance des respirateurs artificiels 100% marocains

Selha Group ajoute une nouvelle corde à son arc. Le Groupe industriel spécialisé en électronique dans les domaines de l’aéronautique, de la défense, des télécommunications, des énergies et du médical innove avec la fabrication de respirateurs artificiels 100% marocains.

Et c’est son site OB basé à Casablanca qui s’est mobilisé pour la réalisation de ce projet. «Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, ce projet d’envergure est le fruit de discussions entre le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique mais aussi de chercheurs, d’universitaires et d’industriels.

L’objectif était de concevoir un appareil de respiration artificiel avec des composants disponibles sur le marché national», explique l’entreprise. Sur le plan pratique, OB s’occupe de la création des instructions de fabrication, des propositions techniques sur les solutions à mettre en œuvre, par l’étude du besoin client transformée en opération gammée, sur le produit et de contribution des métiers de câblage, retouche, collage et test, sur le projet. Cela va jusqu’à l’intégration finale électrique, à savoir le câblage de la carte sur le châssis mécanique.

OB est portée sur la partie électronique et câblage, c’est-à-dire le cœur qui fait fonctionner le système. L’entreprise annonce dans ce cadre un total de 500 respirateurs artificiels qui ont été commandés. Ils fonctionneront à terme avec ou sans électricité et bénéficieront d’une autonomie de 3.000 heures.

Il convient de souligner également que c’est par le biais du GIMAS (Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales) que OB a été sollicité en renfort sur la partie électronique. Dans ce sens, le site de Casablanca est intervenu sur l’industrialisation de la carte électronique qui à terme pilotera l’ensemble du dispositif du respirateur. Il était question de fiabiliser la carte en vue d’une fabrication en série (suppression de composants CMS & traversant, câblage filaire, collage, test…).

Préparation et dates clés du projet

«Ce beau projet montre bien la capacité des industries aéronautiques et spatiales à s’adapter, à se réinventer au vu du contexte. Ces produits d’une fiabilité supérieure sont conformes à des normes aéronautiques de hauts standards.

Les équipes OB n’ont pas hésité à s’investir pleinement dans ce projet solidaire pour équiper les hôpitaux du pays et venir en aide aux patients», indique l’entreprise. Sur le plan du calendrier de l’urgence de livraison des premiers respirateurs artificiels, le 30 avril 2020, l’entreprise a commencé ses opérations sur la partie carte, avec 245 cartes réalisées en urgence à terminer pour le 21 mai 2020.

La première validation du câblage de la carte sur le châssis avec validation des solutions techniques s’est déroulée le 12 juin 2020. Enfin, la fabrication assemblage de la carte sur les châssis, avec en vue 320 produits finis à travailler par OB, avait démarré le 15 juin.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *