Fès : Sept centres dédiés à la formation et la qualification des artisans

Fès : Sept centres dédiés à la formation et la qualification des artisans

Sept établissements spécialisés dispensent des formations dans différents métiers de l’artisanat au niveau de la préfecture de Fès, où le secteur constitue un véritable levier de l’économie locale.

La capitale spirituelle, qui comptait à fin mai dernier 219 entreprises opérant dans le secteur de l’artisanat, soit 20% du nombre total au niveau national, dispose d’un institut spécialisé dans les arts de l’artisanat et d’un centre de qualification professionnelle dans le secteur (Batha). Les futurs artisans peuvent aussi intégrer le centre de qualification dans les arts de l’artisanat de Ain Qadous, les espaces d’El Marja, Aouinate El Hajjaj et M’salla spécialisés dans la formation par apprentissage, outre le centre de suivi de la formation des artisans à Tghat. Selon des chiffres de la direction régionale de l’artisanat, 184 entreprises artisanales ont été créées entre 2006 et mai 2021, soit une hausse de 52 %. Le secteur compte également au niveau de la préfecture 22.472 unités productives et 270 coopératives. Cette évolution a été accompagnée d’une croissance de la valeur des exportations du secteur qui est passée de 22,6 millions DH (MDH) en 2011 à plus de 66 MDH en 2019, selon la même source.

Secteur clé de l’économie de Fès- Meknès avec près de 124.000 emplois, dont 80.000 dans la capitale spirituelle, l’artisanat a subi les effets néfastes du nouveau Coronavirus. Le chiffre d’affaires du secteur a ainsi accusé une baisse estimée à 1,675 milliard DH pendant la période de confinement, consécutive à un recul de 68% des exportations, selon des chiffres du comité de veille économique de Fès-Meknès (CVE-FM).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *