Forte impulsion royale à la valorisation des activités économiques dans la médina de Fès

Forte impulsion royale à la valorisation des activités économiques dans la médina de Fès

Un programme de nouvelle génération vise la promotion des conditions de vie des citoyens

SM le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la Place R’cif à Fès, au lancement du programme de valorisation des activités économiques et d’amélioration du cadre de vie dans la médina de Fès (2020-2024), un programme de nouvelle génération qui vise la sauvegarde et la pérennisation des métiers traditionnels et la promotion des conditions de vie des citoyens.

Ce programme, qui mobilise des investissements de l’ordre de 670 millions de dirhams (MDH), témoigne de la volonté constante de SM le Roi de préserver le cachet architectural et historique de la médina de Fès et de promouvoir le rayonnement de cette cité millénaire, inscrite en 1981 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Ce nouveau programme, qui concerne 1.197 sites, porte sur la restauration et la réhabilitation du patrimoine historique de la médina de Fès (4 sites – 13,5 MDH), la requalification et la mise à niveau des espaces urbains (9 sites – 105,55 MDH), le renforcement de l’attractivité touristique et économique de cette cité-musée (33 sites – 87,5 MDH), le développement des équipements sociaux de proximité (171 sites – 263,45 MDH) et le traitement du bâti menaçant ruine (980 sites – 200 MDH).

Par la suite, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature de la convention de partenariat et de financement relative au programme de valorisation des activités économiques et d’amélioration du cadre de vie dans la médina de Fès (2020-2024). Elle a été signée par le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre des habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, et la ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Mme Nezha Bouchareb.

Cette convention a également été signée par la ministre du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba, le wali de la Région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, le président du Conseil régional de Fès – Meknès, Mohand Laenser, et le directeur général de l’Agence pour le développement et la réhabilitation de la médina de Fès (ADER), Fouad Serrhini.

Le Souverain a, ensuite, visité le chantier de restauration de Foundouq Khrachfiyine, un projet qui s’inscrit dans le cadre du programme complémentaire de mise en valeur de la médina de Fès (2018-2023), dont la convention de partenariat et de financement avait été signée sous la présidence de SM le Roi le 14 mai 2018 à Rabat.

D’un coût global de 6 MDH, le projet de restauration de Foundouq Khrachfiyine devra, au terme des travaux, participer à la sauvegarde et à la préservation du patrimoine historique, à la promotion des métiers artisanaux dans les foundouqs et à l’amélioration des conditions de travail des artisans.

Toujours dans le cadre du renforcement de l’attractivité touristique de la médina de Fès et de l’amélioration des conditions de vie de ses habitants, un programme d’aménagement de parkings, de réhabilitation des espaces publics et d’installation d’un dispositif d’information (2017-2022) est en cours d’exécution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *