Hausse de plus de 15 % de la dette extérieure brute

Hausse de plus de 15 % de la dette extérieure brute

L’encours de la dette extérieure brute a atteint 296,72 milliards de dirhams (MMDH) durant le premier trimestre 2013, contre 256,44 MMDH durant la même période de 2012, soit une hausse de 15,70%, une hausse imputée essentiellement à l’augmentation de 23,50% de la dette extérieure de l’administration publique à court et moyen termes, selon la direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’économie et des finances.

La dette des établissements publics et la dette garantie par l’État ont  atteint près de 99,92 MMDH à fin mars 2013, contre 88,12 MMDH à fin mars 2012, en hausse de 13,38 %, explique la DTFE dans une note relatives aux statistiques de la dette extérieure publique pour le 1er trimestre 2013. Pour ce qui est de la dette du secteur privé non garantie par l’État, elle s’est établie à 29,32 MMDH, contre 24,48 MMDH, en augmentation de 19,76%.

Les engagements envers les investissements directs ont, quant à eux, affiché une hausse de 41,57%, en passant de 18,63 MMDH au 1er trimestre 2012 à 25,99 MMDH durant la même période de l’année en cours, précise la même source. En glissement trimestriel, l’encours de la dette extérieure brute est passé de 286,70 MMDH au quatrième trimestre 2012, à 296,72 MMDH au 1er trimestre 2013, soit une hausse de 3,50%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *