Indice mondial de l’innovation 2021 : Le Maroc perd deux places

Indice mondial de l’innovation 2021 : Le Maroc perd deux places

Il passe de la 75ème à la 77ème position dans le classement mondial

Le Maroc a perdu deux places dans le classement mondial des États les plus innovants. Selon l’édition 2021 de l’Indice mondial de l’innovation publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le Maroc se place désormais à la 77e place sur 132 pays. L’année précédente, le Royaume occupait la 75ème place. Cet indice mondial est composé de deux sous- indices qui regroupent sept piliers et 80 indicateurs individuels au total. Le sous-indice Innovation Inputs évalue les moyens mis en oeuvre en matière d’innovation et permet d’évaluer des éléments de l’économie nationale favorisant des activités innovantes autour de cinq piliers : les institutions, le capital humain et la recherche, l’infrastructure, le perfectionnement des marchés et le perfectionnement des entreprises. Le sous-indice Innovation Outputs évalue les résultats des activités d’innovation en s’appuyant sur deux piliers : le savoir et la technologie, et la créativité. C’est au niveau du pilier «Connaissance et production technologique» que le Maroc est le mieux classé, en se positionnant à la 67e place au niveau mondial.

Le Royaume obtient aussi un bon résultat en termes d’Outputs de l’innovation où il occupe la 70ème place. En matière d’institutions, le Maroc se classe 74ème grâce à sa position enviable (41e) sur la facilité de création d’entreprise. Sur le capital humain et recherche, il se positionne à la 82e place. Dans l’infrastructure, le Royaume est classé 84e, un score tiré par les indicateurs Formation brute de capital fixe (19e). En matière de sophistication du marché, le Royaume est passé à la 91ème place. ll est toutefois classé à la 105ème place pour le pilier «Complexité des affaires», son plus mauvais classement pour les 7 piliers. A noter que le Maroc se classe au 8ème rang parmi les 34 pays de la catégorie des économies à revenu moyen-inférieur. Au niveau des pays arabes, le Maroc se classe derrière les Émirats arabes unis (33e mondial), l’Arabie saoudite (66e), le Qatar (68e), la Tunisie (71e), mieux que Bahreïn (78e), la Jordanie (81e), le Liban (92e), l’Egypte (94e) et l’Algérie (120e). La Suisse, la Suède, les États-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni se maintiennent en haut du classement de l’innovation, dans les cinq premiers rangs, comme c’est déjà le cas depuis trois ans. La République de Corée fait cette année son entrée parmi les cinq premières économies d’innovation.

Quatre autres économies asiatiques, à savoir Singapour (8), la Chine (12), le Japon (13) et Hong Kong, Chine (14), intègrent les 15 premiers rangs. Outre le bond de la République de Corée (de la 10e à la 5e place), la France (11) et la Chine (12) poursuivent leur progression et sont en passe d’intégrer les 10 premiers rangs du classement. «L’Indice mondial de l’innovation de cette année fait apparaître que malgré les effets considérables de la pandémie de Covid-19 sur les conditions de vie et les moyens de subsistance, nombre de secteurs ont remarquablement bien résisté – en particulier ceux qui ont misé sur la numérisation, la technologie et l’innovation», a affirmé le directeur général de l’OMPI, Daren Tang, lors de la publication de l’Indice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *