Industrie agroalimentaire : Un chiffre d’affaires de 115 milliards DH

Industrie agroalimentaire : Un chiffre d’affaires de 115 milliards DH

«L’industrie agroalimentaire est hautement stratégique dans l’autonomie alimentaire de la nation.

Elle représente 150.000 emplois et 115 milliards de dirhams du chiffre d’affaires». Les chiffres véhiculés, samedi à Rabat, par le Groupe Crédit Agricole du Maroc, via son directeur du domaine vert, Mustapha Chehhar, dénotent des bonnes perspectives de cette industrie. Le responsable, qui s’exprimait, lors d’un panel organisé dans le cadre du 20ème forum Industries agricoles et alimentaires (IAA)-Entreprises, dédié aux opportunités d’investissement et mécanismes d’appui à la relance du secteur de l’agroalimentaire, ne manque pas de mettre en avant le secteur des IAA qui, touché en plein fouet par la crise de la Covid-19, a «maintenu l’approvisionnement du marché sur l’ensemble des filières, et a assuré une stabilité des prix de vente».

De son côté, Hamid Felloun, directeur de la Fédération nationale de l’agro-alimentaire (Fenagri) met l’accent sur «l’amélioration de la compétitivité systémique des chaînes de valeur, en soutenant l’expansion de la production agricole primaire et en améliorant la durabilité des intrants produits localement». Pour lui, il est question d’encourager le secteur informel dans la transition vers le respect des règlements et des normes, encourager l’amélioration de la gouvernance dans les chaînes de valeur et renforcer les capacités de l’interprofession, renforcer l’introduction des principes de production décarbonée et d’économie circulaire dans l’ensemble des filières (transport, chaîne de froid, digitalisation) et encourager l’introduction de technologie à haut rendement énergétique.

Cela étant, le secteur des industries agricoles et alimentaires (IAA) a montré sa vitalité et prouvé sa résilience pendant la crise économique et sanitaire liée à la propagation du Coronavirus comme l’indique Meryem Boukhalkhal, présidente de l’Association des elèves ingénieurs en industries agricoles et alimentaires (Asseleing IAA), de l’Institut agronomique et vétérinaire (IAV) Hassan II, initiatrice de l’événement. Les participants y ont mis l’accent sur les atouts du secteur, les nouvelles opportunités de développement et d’investissement des filières agricoles, mais aussi sur les grands défis auxquels ce secteur fait face.

Ils ont également identifié plusieurs axes de développement, notamment les nouvelles opportunités de développement et d’investissement en aval des filières, offertes par la stratégie «Génération Green».:

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *