Interdiction de déplacement nocturne durant le Ramadan : Voici la liste des cas d’exception

Interdiction de déplacement nocturne durant le Ramadan : Voici la liste des cas d’exception

Le ministère de l’Intérieur a publié vendredi la liste des personnes qui ne sont pas concernées par l’interdiction de déplacement nocturne à l’extérieur de leur domicile ou de se trouver sur la voie publique durant la période du Ramadan, de 19H à 5H du matin. Et ce dans le cadre du renforcement des mesures de l’état d’urgence sanitaire durant le mois sacré.

Selon ce document sont exceptés de cette décision:

– Les cadres de la santé à savoir les professionnels médicaux et paramédicaux, le transport médical et le personnel pharmaceutique.

-Les agents et les auxiliaires d’autorité, les services de sûreté, les services des Forces armées royales, les services de la protection civile, les services de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, les services de l’administration des douanes et impôts indirects.

– Les personnes en urgence médicale

Quant aux travailleurs dans les domaines suivants, ils doivent disposer d’une attestation signée et scellée par leurs supérieurs dans les institutions concernées, pour prouver leur travail de nuit :

– Les personnes travaillant dans les services de permanence dans les administrations publiques et les cadres des établissements médiatiques publics et des radios privées

– Les équipes d’intervention opérant dans les secteurs de base à utilité publique (eau, électricité, assainissement et nettoyage, télécommunication, autoroutes)

– Les préposés religieux chargé d’appeler aux prières dans les mosquées

– Les personnes travaillant dans les activités ayant un lien direct avec la vie quotidienne des citoyens et qui nécessite un travail nocturne comme les boucheries, les boulangeries, ainsi que les personnes chargées du transport de marchandises

– Les personnes travaillant dans les activités industrielles, agricoles et de pêche maritime qui nécessitent un travail nocturne dont les industries pharmaceutiques, textile, l’agroalimentaire, l’industrie de l’énergie et minière et les secteurs des ports et de l’aviation

– Le personnel des centres d’appel et des sociétés de gardiennage et de transport de fonds.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *