970x250

Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ

Justice pénale : Le Maroc à la première  vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ

Elu à Vienne par acclamation au nom de l’Afrique

Le Maroc a été élu, lundi à Vienne par acclamation au nom de l’Afrique, à la première vice-présidence de la 31ème session de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) et à la présidence du Comité plénier (COW). Le Royaume a été élu en la personne de l’ambassadeur représentant permanent à Vienne, Azzeddine Farhane. Au cours de cette session, le Royaume, en sa qualité de président du Comité plénier, aura la responsabilité de conduire les négociations des résolutions soumises à cette session pour adoption.

Dans son allocution, au nom du groupe G77+Chine, M. Farhane a réaffirmé la nécessité de renforcer les relations bilatérales, régionales, sous-régionales et internationales en matière pénale, en vue de prévenir et combattre le crime organisé, la corruption et le terrorisme, y compris les questions liées à l’extradition et l’entraide judiciaire et d’inviter les États membres à adopter des approches pratiques qui faciliteraient une telle coopération.

Il a par ailleurs souligné la nécessité de prendre des mesures urgentes pour prévenir, poursuivre et dissuader toutes les formes de corruption, ainsi que le transfert à l’étranger et le blanchiment des avoirs dérivés de la corruption, et de refuser refuge à toute personne morale ou physique qui a commis ou est responsable d’un acte de corruption.

M. Farhane a par ailleurs souligné que le Groupe «attache une grande importance à la lutte contre la traite des personnes, et toute initiative de lutte contre ce crime devrait accorder l’importance voulue à la lutte contre les causes profondes, le respect des droits des victimes, la promotion d’une application efficace de la loi, l’assistance des victimes et des groupes vulnérables, en particulier les femmes et les enfants », appelant à la nécessité d’une mise en œuvre complète et efficace du Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.