Accueil Actualité La CDG choisit HPS pour automatiser ses parkings
Actualité

La CDG choisit HPS pour automatiser ses parkings

C’est HPS qui a été retenu par la Compagnie générale des parkings (CG Park), filiale de CDG Développement, pour l’acquisition d’une solution d’automatisation des processus du métier de stationnement suite à un appel d’offres. A travers ce partenariat, la société souhaite mettre en place un nouveau système d’information, basé sur des technologies innovantes, selon la CG Park. «Avec cette solution, CG Park offre aux collectivités locales la gestion globale de leurs problèmes liés au métier du stationnement, en recourant à une solution de gestion optimale grâce à des technologies innovantes offrant aux usagers plus de confort, de sécurité et de flexibilité dans l’accès aux services du stationnement», a souligné Youssef Fassi-Fihri, président-directeur général de la société CG Park, dans un communiqué de presse.Pour sa part, Mohamed Horani, président du Groupe HPS, indique que «la solution développée par HPS est innovante, évolutive, efficiente et dotée de toutes les fonctionnalités requises pour une exploitation optimale des zones de stationnement. La solution permettra le traitement en back-office des moyens de paiement ainsi que le traitement de l’émission et de l’acquisition des cartes CG Park prépayées et post-payées, à travers les multiples canaux électroniques (horodateurs, TPE, GAB, Web, Mobile, etc.)». Globalement, la solution cible devrait permettre, entre autres, la gestion automatisée de la verbalisation et des recettes.

Articles similaires

Casablanca-Settat : Importation de plus 7.000 têtes de cheptel destinées à l’abattage

La direction régionale de l’agriculture Casablanca-Settat a annoncé, samedi, l’importation d’un effectif...

SM le Roi lance à Salé l’opération nationale « Ramadan 1444 »

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR...

Tourisme : les recettes à 8,2 MMDH à fin janvier

Les recettes touristiques se sont appréciées à fin janvier 2023, de 39%...

Les dépenses publiques dans le secteur de l’éducation à la loupe

Lekjaâ insiste sur l’impératif de comprendre comment les fonds publics sont alloués...